Publicité

NBA – Pourquoi les Celtics ne devraient pas pouvoir recruter un pivot

Pourquoi les Celtics ne devraient pas pouvoir recruter un pivot
Yahoo Sports (DR)

Bien placés à l’Est avec un excellent bilan de 18-7, les Celtics ont une carte à jouer cette saison. Néanmoins leur faiblesse dans la raquette pourrait poser problème, et la franchise n’est pas encore certaine de recruter.

Publicité

C’est dimanche dernier que la saison des trades a officieusement débuté. Pour l’heure, toujours aucun trade même si quelques franchises continuent de scruter le marché. Que ce soit pour récupérer des atouts pour le futur ou bien améliorer un roster pour les playoffs : les dirigeants de franchises ont du boulot.

Ce pourrait être le cas à Boston. La franchise se place deuxième de la conférence Est, mais le roster souffre d’un problème de raquette.

Publicité

Depuis le début de saison, des joueurs comme Daniel Theis, Enes Kanter et Robert Williams III se partagent le temps de jeu au poste de pivot. Vincent Poirier est lui temporairement hors course puisqu’il s’est blessé pour environ 4 à 6 semaines. Si l’on rajoute la présence de Tacko Fall en G-League, on peut dire que cela ne fait pas rêver.

Les Celtics camouflent bien cette faiblesse avec un gros jeu extérieur et un Kemba Walker en forme, mais ce sera trop juste quand il faudra contenir un Joel Embiid en playoffs ou tout autre pivot dominant.

Publicité

Lire aussi | Cristiano Ronaldo fait un clin d’œil à Jordan après son incroyable but

La question est maintenant de savoir si Danny Ainge va faire quelque chose à ce sujet ? D’après Adrian Wojnarowski, c’est loin d’être gagné :

Ils auraient besoin d’un vétéran au poste de pivot c’est certain… Mais Boston n’est pas prêt à lâcher un jeune joueur. Aujourd’hui les Celtics ont un pivot avec une sorte de monstre à trois têtes… et c’est sans doute mieux que ce qu’il y a sur le marché.

Publicité




Kanter, Williams et Theis représentent donc ce monstre à trois têtes. Le Woj’ n’a sans doute pas tort sur le fait qu’il n’y a pas mieux sur le marché, surtout si la franchise ne veut rien lâcher. En trade, on peut retrouver un Andre Drummond, ou un Steven Adams de disponible. Mais si Ainge refuse de faire un effort, alors les négociations sont perdues d’avance.

Publicité

Peut-être que d’ici le mois de février, les Celtics auront changé d’avis sur ce sujet.

Boston Celtics NBA 24/24 Transferts & rumeurs

En direct : toute l'actu NBA