Euroleague – La soirée magique du duo Calathes-Mitoglou !

Le Panathinaïkos a arraché une victoire en prolongation vendredi soir. Deux joueurs ont particulièrement brillé. Une soirée record pour l’un tandis que l’autre obtient le titre de MVP de la journée.

Publicité

Match loin de Moscou pour la deuxième fois de la saison. Le CSKA recevait le Panathinaïkos à Kaliningrad (territoire russe dans une enclave entre la Pologne et la Lituanie) à cause de l’indisponibilité de sa salle habituelle. Dans un duel entre deux équipes du haut de tableau, ce sont les grecs qui repartent avec la victoire. Un match serré, puisqu’une prolongation a été nécessaire pour départager les deux équipes.

Publicité

La rencontre a fait honneur à l’attaque, atteignant le score de 102 à 106. Hormis le premier quart-temps (et les 5 minutes supplémentaires – 13-17), remporté 22 à 17 par le CSKA, les équipes ont toujours dépassée les 20 points inscrits. Le Pana marquera même 32 points dans le seul deuxième quart-temps, afin de prendre la main sur le match à la pause (49-45). On notera la gourmandise de Moscou à 3 points. Les russes en ont réussi 15 en… 40 tentatives dont un 4/11 pour le meneur américain Mike James (30 points, 5 rebonds, 5 passes, 18 d’éval).

Publicité

Lire aussi | Spanoulis dans la légende de l’Euroleague !

Pour l’emporter, Rick Pitino a vu deux de ses joueurs se sublimer. On en a l’habitude depuis le temps, mais Nick Calathes est d’une classe supérieure. A 30 ans, il est venu titiller ses propres records en Euroleague avec une ligne de stats une nouvelle fois magnifique : 22 points, 6 rebonds, 17 passes, 1 interception et 40 d’évaluation. Pour son meilleur match de la saison, il était à deux points de sa meilleure éval en carrière (42) et à une passe d’égaler son record (18). Il a logiquement reçu le titre de MVP de la dix-septième journée de l’Euroleague.

Publicité

A côté de lui, l’ailier de 23 ans Konstatinos Mitoglou, a lui aussi fait parler son talent. Avec 25 points, 16 rebonds, 2 passes, 2 interceptions et 34 d’évaluation, il a tout simplement pulvériser tous ses records en carrière et s’inscrit dans l’Histoire de son équipe en devenant le meilleur rebondeur sur un match d’Euroleague (anciennement détenu par Mike Baptiste et Antonis Fotsis avec 15, respectivement en 2006 et 2003).

Publicité

Soirée pleine pour Calathes et sa troupe. Des performances individuelles parfaites pour lui et Mitoglou avec, à la clé, un résultat collectif positif qui ramène le Panathinaïkos a une seule victoire de son adversaire direct, actuellement cinquième au classement.

Publicité

Dernières actualités