NBA/NCAA – La saison de Shareef O’Neal à UCLA, ça donne quoi ?

Shareef O'Neal à UCLA
SLAM! (DR)

Après une année blanche en raison d’un grave soucis au cœur, Shareef O’Neal est freshman cette année à UCLA. Vous n’en entendez pas beaucoup parler, et c’est normal au vu de sa saison. On fait le point.

Publicité

On ne va pas vous faire languir : la saison de Shareef O’Neal est celle d’un freshman lambda, loin des top players. Le rejeton du Shaq se remet tranquillement aux affaires, et passe la plupart de son temps à observer ses coéquipiers depuis le banc.

Ses stats ? 11 matchs joués pour 2.3 points et 2.8 rebonds en 10.5 minutes de moyenne sur les parquets. C’est peu, et ce n’est pas illogique quand on voit le travail que Zipperboy va devoir effectuer afin de passer aux niveaux supérieurs.

Publicité

O’Neal n’a pas marqué le moindre point lors de ses 3 derniers matchs, mais il a montré qu’il était capable de petits coups de chaud. Sa rencontre référence ? C’était le 14 décembre dernier, face à Notre Dame, quand il compilait 8 points et 11 rebonds en 17 minutes malgré la défaite. Vous pouvez d’ailleurs le voir à l’oeuvre lors de cette rencontre ci-dessous :

Publicité

Lire aussi | Théo Maledon en nette chute dans les prévisions de Draft

Mis à part ces quelques embellies, la première saison de Shareef est surtout faite d’apprentissage. Et mentalement, il semble tenir le coup à l’image de ce tweet récent :

Ma mère m’a toujours dit de rester fort. Mon père m’a toujours appris comment l’être.

Publicité

Alors que UCLA en est à 8 victoires pour 7 défaites cette saison, O’Neal devrait continuer d’avoir des opportunités de se mettre en valeur. Un de ses atouts ? Son tir à trois points, avec 40% de réussite.

On ne peut pas en dire autant du lancer franc, où il semble malheureusement avoir les gènes du papa (50%).

Publicité

Patience, c’est le maître mot pour Shareef O’Neal. Le gamin du Big Cactus ne sera très certainement jamais une star NBA, mais il peut se construire sur son cursus NCAA. A lui d’apprendre, et de jouer.

NBA 24/24 NCAA

Les dernières actualités