NBA – La spécificité new-yorkaise qui blase les joueurs

0

Combien de temps mettez-vous pour aller au travail ? 10 minutes ? 45 minutes ? 1 heure voire plus ? Si vous êtes dans la dernière catégorie, alors vous avez un point commun avec les joueurs des Knicks. Les bouchons mènent la vie dure à tout le monde à New York, et la franchise ne les aide pas vraiment.

Publicité

Pas facile d’être New-yorkais. Si vous êtes déjà aller du côté de la Big Apple, ou même aperçu depuis votre télévision, alors vous savez que la ville peut être un véritable enfer au niveau de la circulation. Qui a franchement envie d’effectuer 1 à 2 heures de trajet pour arriver à son travail ? Personne, et c’est valable de partout. Pourtant c’est bien le cas pour les joueurs des Knicks. Ils ont beau être riches, cela ne permet pas d’échapper aux bouchons – à moins évidemment de se payer un hélicoptère.

Car oui, les Knicks sont une équipe assez spéciale en NBA. Quand les Bulls et le Magic ont leur centre d’entraînement juste à côté de leur salle, la franchise de James Dolan elle fait tout différemment. Pour aller s’entraîner, il faut partir du côté de Greenburgh à environ 45 kilomètres du Madison Square Garden. Taj Gibson vit par exemple à Manhattan. Pour y aller ? Il lui faut environ 1h30, soit une éternité dans le milieu NBA.

Je me sens mal pour les joueurs après les matchs. Ils doivent retourner chez eux et gérer les bouchons. Il faut choisir son poison.

Quand un joueur arrive aux Knicks, il doit donc bien choisir son habitation. Il y a souvent deux types : soit habiter comme Gibson du côté de Manhattan avec la vie, le spectacle, les beaux restaurants, ou bien se rapprocher de Greenburgh. Pour résumer l’ambiance ? Disons qu’il n’y a pas beaucoup de bruits en journée et que les restaurants de luxe se font beaucoup plus rares. Mais en moyenne un joueur met 10 à 20 minutes pour aller au centre d’entraînement. L’aéroport pour voyager tout au long de la saison est également beaucoup plus près. Sauf qu’il y a toujours 41 matchs à jouer au MSG.

Beaucoup n’ont pas pensé à ça. Elfrid Payton était au courant du problème, mais pas Bobby Portis par exemple. Alors l’intérieur a découvert avec douleur les trajets proches des 2 heures.

Lire aussi | Les fascinantes coulisses des Game 6 et 7 des Finales 2016, LeBron dans tous ses états

Mais qu’est-il passé dans la tête des Knicks au moment de construire ce site ? Dolan, le propriétaire, pensait pourtant que ce centre allait régler les problèmes des Knicks paradoxalement. La franchise y a vu une opportunité avec un grand terrain et surtout un endroit proche de l’aéroport. L’ironie ultime ? Les dirigeants ont pensé que ce centre allait être un argument afin de faire signer les gros agents libres. Pourtant pour Jared Dudley, c’est tout le contraire :

La première chose que je ferais ? Je me débarrasserais du centre d’entraînement à Westchester. Personne ne veut vivre là-bas, personne ne veut bouger là-bas. Tu dois te rapprocher de la ville le plus possible. C’est pour ça que Brooklyn a eu Kevin Durant. DeAndre Jordan a dit à KD : le centre d’entraînement est à deux minutes du Barclays Center.

Publicité

Les Nets eux ont choisi différemment. Leur centre d’entraînement est en ville est permet à un accès rapide aux joueurs. Henry Ellenson a joué pour les deux équipes, et il ne le cache pas : c’est beaucoup plus facile avec les Nets.

Tu es presque fatigué en allant simplement au match.

Alors beaucoup de joueurs essaient de trouver des stratagèmes. Croyez-le ou non, mais tous n’ont pas de chauffeurs privés. Dennis Smith est souvent accompagné de ses frères pour passer le temps. Ignas Brazdeikis écoute de la musique. Payton regardait généralement des films auparavant mais a décidé de conduire lui-même désormais.

Se rendre dans un temps raisonnable au Madison Square Garden ou au centre d’entraînement ? Il faut choisir aux Knicks. Un vrai casse-tête, que la franchise va sans doute devoir régler à l’avenir.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.