NBA – Pourquoi les Pelicans bloquent tous les trades pour l’instant

0

Alors que les Pelicans affichent une belle forme ces dernières semaines, la franchise est en pause en ce qui concerne les trades. La raison ? Zion Williamson.

Après une draft réussie et quelques signatures précieuses au cours de l’été, les Pelicans avaient de belles ambitions pour cette saison. Malheureusement la perte de Zion Williamson, ainsi que de problèmes évidents sur le parquet, ont pris le dessus et ont terni ce début de campagne.

Les Pelicans ont pendant des semaines coulé au fond de la conférence Ouest. Enfin ça, c’était avant le mois de décembre. Depuis, la bande à Alvin Gentry a repris du poil de la bête.

New Orleans sur les dernières semaines, c’est 11 victoires pour 5 défaites. Rien d’incroyable, mais c’est une dynamique positive à l’Ouest et qui permet de rêver de playoffs. La franchise de Lousiane n’est plus dernière de sa conf’ et pointe à 3.5 matchs de la première place qualificative des playoffs.

Autant dire qu’il y a de la place pour y aller quand on sait que nous ne sommes qu’à la mi-saison. Les Pels l’ont bien compris, puisque aucun trade n’est à l’ordre du jour.

Lire aussi | L’excuse avancée par Zion Williamson pour s’être endormi sur le banc

Et c’est Adrian Wojnarowski qui explique pourquoi.

Les Pelicans ont vraiment « reculé » dans les négociations de trade afin de voir comment l’équipe performe avec le retour de Zion Williamson dans la lineup, selon Woj’. New Orleans veut retenir des joueurs comme Jrue Holiday et JJ Redick pour au moins les 7 prochains matchs.

Zion de retour demain soir pour affronter les Spurs, les Pelicans auront alors jusqu’au 6 février prochain pour décider de la tournure de la saison. Deux choix sont possibles : soit tout donner pour accrocher les playoffs, ou bien abandonner et céder des joueurs de valeur, comme Holiday et Redick.

Autant dire que Williamson est attendu au tournant et New Orleans pense pouvoir atteindre la postseason avec cet effectif. C’était du moins le plan avant le début de saison, et les blessures.

Les prochains matchs seront cruciaux chez les Pelicans. Premier indicateur demain soir à San Antonio, un adversaire direct pour les playoffs à l’Ouest.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.