NBA – Trae Young signe du jamais vu depuis 48 ans !

0

Auteur d’une superbe performance face aux Raptors, Trae Young n’a pas pu éviter une nouvelle défaite des Hawks. Maigre consolation pour le meneur avec une entrée dans un club très fermé.

42 points, 6 rebonds et 15 passes pour un Trae Young qui n’a pas fait dans la dentelle face aux Raptors mais qui, une nouvelle fois, a réalisé une grosse performance dans la défaite. Face à un Norman Powell toujours très précieux pour la franchise championne, Atlanta enquille un 34ème revers et ne décolle toujours pas.

Auteur d’une saison extraordinaire sur le plan individuel, Trae Young confirme toutes les promesses entrevues la saison dernière et ne manque pas une occasion de chasser les records de précocité.

Il a d’ailleurs profité du match d’hier pour rejoindre un club seulement fréquenté par deux autres joueurs, il y a de lointaines années :

Trae Young est seulement le troisième joueur de l’histoire de la NBA à avoir enregistré plusieurs matchs à 40 points et 15 passes lors de ses deux premières saisons. Les autres à l’avoir fait sont Oscar Robertson et Nate Archibald.

Lire aussi | La folle tentative à trois points de Trae Young

Vous l’avez bien compris, Ice Trae rejoint ici deux légendes, et le fait que personne n’ait accompli pareille performance durant toutes ces dernières décennies vous situe la chose. The Big O avait réalisé cette performance dans un premier temps entre 1960 et 1962, suivi par Archibald entre 1970 et 1972, pour finalement qu’ils soient rejoints par le feu follet des Hawks, auteur d’une saison sophomore de haute volée.

Tournant à 29.2 points, 4.7 rebonds et 8.6 passes de moyenne, le meneur continue de prendre feu soir après soir et de candidater pour une place au All-Star Game, dont il est en tête des votes du backcourt de l’Est. Malgré ses cartons, Atlanta n’y arrive cependant toujours pas et reste cantonné à la dernière place de sa conférence, ce qui pourrait jouer des tours à sa pépite en vue de la grand messe de Chicago.

Néanmoins, ce nouveau récital au scoring et à la passe, couplé à cette entrée dans ce club prestigieux ne devrait pas manquer de convaincre les derniers sceptiques. Admirez plutôt :

Trae Young continue sa saison sophomore de grande classe avec un nouveau carton, qui lui permet de rejoindre un certain Oscar Robertson dans l’histoire. Connaîtra-il le même succès ? Seul l’avenir nous le dira.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.