NBA – Où en est Killian Hayes et à quelle place faut-il l’attendre à la Draft ?

0

Nous venons d’entrer dans la deuxième moitié de la saison NBA, ce qui signifie qu’on s’approche forcément de plus en plus de la prochaine draft. On en profite donc pour faire un petit focus sur le français Killian Hayes, dont la cote ne cesse de grimper outre-atlantique.

Publicité

Dans une récente mock draft réalisée par le site spécialisé dans ce domaine Tankathon, on vous expliquait que le jeune meneur français Killian Hayes était attendu particulièrement haut lors de la prochaine Draft. Et bien quelques jours plus tard, une prédiction identique fait surface.

Cette fois-ci, c’est Sam Vecenie, spécialisé sur la draft pour The Athletic, qui nous propose un bon papier dans lequel il fait le point à l’approche de la fin du premier mois de l’année 2020. Nous nous attardons sur son analyse de Hayes.

Déjà, parlons du classement. Tout comme Tankathon il y a quelques semaines, le journaliste de The Athletic prédit une 7ème position pour Killian Hayes. Si c’est le cas, cela ferait du jeune meneur le Français sélectionné le plus haut dans l’histoire de la draft. Il dépasserait Frank Ntilikina, sélectionné en 8ème position par les Knicks le soir de la draft 2017. Bien sûr, rien n’est gravé dans le marbre et bien des choses peuvent changer d’ici le mois de juin.

Hayes peut très bien poursuivre sa montée comme connaitre une chute brutale. Mais vous en conviendrez, c’est toujours excitant de voir que des confrères américains reconnaissent les qualités d’un Frenchie au point de l’imaginer 7ème pick de la prochaine draft. Voilà donc un premier bon point.

Lire aussi | Steph Curry dévoile l’équipe où il aurait aimé être drafté

Place à son jeu maintenant. Pour ceux qui ne connaissent pas bien le garçon, il est meneur, mesure 1m96, et joue cette saison pour le club du Ratiopharm d’Ulm dans le championnat allemand. Et son point fort, comme bien des meneurs, c’est la passe. Pour Vecenie, Hayes est le deuxième meilleur passeur de sa promotion derrière le déjà bien connu LaMelo Ball. Sur pick-and-roll, le Français voit tout. On vous laisse en juger par vous-même.

Publicité

Mais de manière plus globale, le journaliste apprécie le potentiel all-around du jeune meneur. Très bon passeur donc, mais également scoreur de talent (à l’image de son génial dagger récent à la James Harden) et surtout, possible gros défenseur. Vecenie explique qu’il l’imagine difficilement comme un futur « All-NBA defensive player », mais quand même comme un garçon solide, qui fait le boulot de ce coté du terrain.

En résumé, Killian Hayes progresse semaine après semaine, et c’est très bon signe dans l’optique de la draft. Sur ses 7 derniers matchs, il tourne à 14 points, 3 rebonds, 4.3 passes et 1.5 interception, ce qui fait de lui la plus grosse progression du journaliste américain, qui a fait grimper le Français de la 16ème à la 7ème position de son classement. Il faudra certainement se montrer patient avec lui à son arrivée dans la ligue, mais on tient peut-être ici un futur très bon joueur français en NBA. Quel plaisir.

Si la draft n’est clairement pas très passionnante cette année, il faut impérativement garder un oeil sur Killian Hayes. Le jeune français a le vent en poupe, et on va le retrouver dans quelques mois en NBA. La progression est en cours, et on a hâte de voir la suite.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.