NBA – Faut-il un trade pour convaincre Lillard de rester ? Le meneur répond

damian lillard s'en prend aux médias
(DR)

Actuellement hors des playoffs alors que la deadline approche, les Blazers ont-ils besoin de réaliser un transfert pour relancer leur saison ? Est-ce le seul moyen de convaincre Damian Lillard de garder confiance en ses dirigeants ? Le meneur s’exprimait récemment sur ce sujet.

Publicité

Les Blazers vivent une saison difficile. Alors qu’ils réalisaient un superbe parcours en playoffs l’an dernier, atteignant les finales de conférence avant de s’incliner face aux Warriors, les hommes de Terry Stotts ne parviennent pas à réitérer les mêmes performances cette saison. La magie n’opère plus aussi bien, ce qui fait que le club se trouve actuellement à la 11ème place de la conférence Ouest avec un bilan de 19 victoires et 27 défaites.

Si les playoffs, dans l’absolu, ne sont pas si loin (less Grizzlies sont huitièmes à 21-24), dans les faits, c’est différent. Car pas une seule fois depuis le début de la saison les Blazers ont eu la possibilité d’être au complet. Et forcément, ça handicape grandement le groupe, qui déplore en permanence l’absence d’un joueur important.

Publicité

Commençons évidemment par Jusuf Nurkic, gravement blessé à la jambe en mars dernier, et qui n’est donc toujours pas revenu. Il y a également Zach Collins, blessé assez sérieusement à l’épaule en novembre dernier. L’ailier Rodney Hood manque également à l’appel, victime d’une rupture d’un tendon d’Achille au début du mois de décembre. Et enfin, CJ McCollum est (bien moins gravement) blessé à la cheville depuis quelques jours.

Ça commence à faire beaucoup, et cela laisse les seuls Damian Lillard et Carmelo Anthony en charge d’une immense partie des charges offensives du club. Les deux hommes se débouillent plutôt bien, surtout pour le meneur, complètement en feu ces derniers jours, et sont bien épaulés par le rugueux Hassan Whiteside, mais c’est insuffisant pour espérer survivre dans une Conférence Ouest diaboliquement corsée.

Publicité

Lire aussi | Que penser du trade entre Golden State et Dallas ?

Alors comment envisager la suite de la saison ? Un transfert à la deadline pour se renforcer et pour rassurer Lillard, bien seul en ce moment ? Ce n’est pas d’actualité pour le meneur, qui expliquait pour The Athletic qu’il avait totalement confiance en ce groupe.

Rien à voir avec mon engagement à cette équipe. Je veux dire, ce n’est pas comme si un transfert allait nous emmener vers le titre. Je pense que c’est préférable pour nous de garder les assets que nous avons, de se concentrer sur les gars qui sont là actuellement, et qui seront là prochainement. Je ne pense que cela ait du sens de faire un trade du désespoir.

Le meneur est lucide. Les Blazers ne visent pas le titre, ni même les playoffs à l’heure actuelle, alors mieux vaut garder l’effectif en l’état, patienter jusqu’au retour des (nombreux) blessés, puis aviser.

Publicité

Mais cette saison n’est pas encore terminée, et Lillard croit encore que du positif peut en être tirée.

C’est une saison difficile, mais ce n’est pas fini. On peut encore en tirer quelque chose, mais ça ne vaut pas le coup de se dire « Ok, tentons quelque chose qui, à la fin de la saison, n’aura eu aucun sens ». Mais ça n’a rien à avoir avec mon engagement. Je l’ai dit à la fin de la saison l’an dernier. Je peux trouver un moyen. Je peux traverser des moments difficiles.

Belle mentalité du meneur, fidèle à Portland contre vents et marées. Surtout que les Blazers vont rapidement se refaire une santé, une fois les blessés de retour, et un push pour les playoffs sera alors envisageable.

Publicité

Malgré une saison poussive de ses Blazers, Damian Lillard garde le moral. Les nombreux n’aident pas, et les prochains mois seront forcément plus brillants. Quoi qu’il en soit, aucun doute sur le fait que le meneur est un incroyable leader. Respect.

Publicité

Dernières actualités