Jeep Élite – Une défaite de trop pour Vincent Collet !

Au terme d’un nouveau revers en championnat, le sélectionneur de l’équipe de France n’est plus le coach de la SIG. La fin d’une histoire longue de neuf années.

Publicité

C’est officiel, Vincent Collet n’est plus l’entraineur de Strasbourg. Une phrase qui devenait de plus en plus logique au vu des derniers résultats de l’équipe. En effet, la SIG vient d’enchainer dix revers consécutifs toutes compétitions confondues (4 en BCL, 6 en Jeep Élite). Une situation délicate qui a poussé le président Bellon a rencontrer le technicien français à la suite du match contre Orléans, hier soir, au Rhénus.

Publicité

Strasbourg s’est incliné 80 à 77 face à un adversaire direct au classement et il fallait trouver une solution. Les alsaciens sont en effet onzième de Jeep Élite avec 8 victoires pour 12 défaites tandis qu’en Champions League, ils pointent à la septième place du groupe A (4 victoires, 8 défaites). Le communiqué du club est clair, la SIG est dans « une crise sportive sans précédent ».

Publicité

Lire aussi | Prepelic on fire en Eurocup !

Pour remplacer Vincent Collet, c’est son assistant, le finlandais Lassi Tuovi qui va prendre le relai. Il sera secondé par l’ancien joueur du Mans, Nebojsa Bogavac. Le monténégrin était déjà dans le staff de la SIG, en charge du développement personnel des joueurs.

Publicité

« Je suis empreint d’une grande tristesse aujourd’hui. J’aurais aimé que cette discussion avec Vincent n’ait jamais eu lieu. Cette décision a été difficile et douloureuse à prendre après 9 années de collaboration fructueuse. Depuis plusieurs semaines, nous avons laissé à Vincent la possibilité de redresser la barre, conformément aux valeurs du club.
Je suis soulagé que cet échange ait été très digne et que Vincent ait compris que cette décision était devenue inéluctable.
J’espère que les supporters ne resteront pas sur ces dernières impressions mais garderont plutôt en mémoire tout ce qu’il a apporté au club pendant ces 9 années au cours desquelles il a porté très haut les couleurs de la SIG STRASBOURG en Championnat de France et en Coupe d’Europe.
Le départ de Vincent est la conséquence des mauvais résultats mais pas l’unique cause. Les joueurs ne sont pas exempts de tout reproche. Je les verrai dès dimanche après-midi pour leur faire prendre conscience de la situation.
Lassi TUOVI, assisté de Nebojsa BOGAVAC, prend le relais pour le moment. Dans les jours prochains, nous allons travailler sur l’organisation qui sera en place pour la fin de saison et nous annoncerons prochainement les mesures que nous prendrons à court et moyen terme pour redynamiser la dimension sportive du club. »

Martial Bellon – Président de Strasbourg

Publicité

Fin de la collaboration entre Strasbourg et l’homme qui lui a permis de franchir certains paliers dans son histoire. Malheureusement, le message ne passait plus et un changement était obligatoire.

Europe France / Europe Jeep Elite

Les dernières actualités