NBA – Le régime alimentaire catastrophique de LeBron James

LeBron James se déshydrate
Business Insider (DR)

Si LeBron James est connu pour éminemment prendre soin de son corps, il y a un domaine où le King se laisse parfois aller, et pas qu’un peu : la nourriture.

Publicité

C’est de notoriété publique, LeBron James est un des athlètes qui prennent le plus soin de leur corps Chaque année, la star des Lakers dépense plusieurs millions d’euros dans toutes sortes d’aménagements pour s’assurer de garder une condition physique au top niveau.

Une ligne de conduite qui fonctionne bien, puisque l’âge ne semble pas avoir de prise sur LeBron, qui file sur ses 36 ans et continue pourtant à dominer la NBA, là où la plupart de ses homologues sont à la retraite au même âge.

Publicité

Cependant, le King a une faille avérée au niveau de la nourriture. Pour The Athletic, Tristan Thompson raconte l’histoire… qui va faire plus d’un jaloux :

Il a le pire putain de régime alimentaire de l’histoire. Demandez-lui ce qu’il bouffe au petit déjeuner ! Il mange quelque chose comme 5 « French Toasts », et les noie dans du dirop avec des bananes et des fraises. Ensuite il mange une omelette faite à partir de 4 œufs, et il arrive à la salle et il dunke sur tout le monde. Ça a aucun sens putain.

Publicité

Lire aussi | La folle anecdote de Lloyd Pearce sur LeBron James

Vous pensez en avoir fini ? Non non, Thompson poursuit avec d’autres anecdotes gastronomiques hautes en couleur :

Il mange des desserts à chaque repas. Il parle de son régime d’une semaine, ces conneries de vegan, mais comme il mange… ça n’a littéralement aucun sens. Je me rappelle une année, j’ai essayé de faire comme lui, et ça n’a pas marché. Je commençais à grossir et j’ai dit : « Fuck this ». Pour lui ça marche. Il adore les bonbons. Les desserts. C’est juste dingue comme son corps l’élimine.

Publicité

Comme dans beaucoup de domaines, nous ne sommes pas tous égaux face à la nourriture, et les métabolismes diffèrent. LeBron, lui, a la chance de pouvoir être de ceux qui mangent et boivent ce que bon leur semble, sans en subir les répercussions derrière.

A 35 ans bien tassés, James continue de dominer physiquement des adversaires plus jeunes que lui, parfois beaucoup plus. Les Nuggets peuvent en témoigner :

Publicité

Pas besoin de se restreindre sur la nourriture quand vous êtes le King. Un sacré avantage, vous en conviendrez, pour un LeBron qui vit sa meilleure vie quand il passe à table.

Les dernières actualités