NBA – Le boss des Warriors ne comprend toujours pas Kevin Durant

0

Plus de 6 mois après son départ de Golden State, Kevin Durant continue de faire se creuser la tête au front office des Warriors. Et ce n’est pas le propriétaire Joe Lacob qui vous dira le contraire…

Publicité

Début juillet dernier, Kevin Durant validait ce qui ressemblait de plus en plus à une évidence lors des semaines précédant sa décision, et quittait Golden State. Les raisons ? KD les a évoquées plusieurs fois, ciblant notamment la fameuse embrouille avec Draymond Green, et l’impression de ne pas avoir été pleinement accepté comme « un des leurs » par les Dubs.

Quoiqu’il en soit, c’est vers Brooklyn que le double MVP des Finales s’envolait, alors que les Warriors pensaient avoir tout fait pour le garder.

Lire aussi | La blague parfaite de MJ lors de son discours hommage à Kobe

Interrogé par 95.7 The Game, le propriétaire de la franchise Joe Lacob a volontiers admis qu’il était encore déboussolé par la décision :

Je ne peux pas m’énerver du fait que Kevin Durant, dont j’étais plutôt proche, ait décidé de partir. A mes yeux, ça n’avait aucun sens. Il était alors avec la meilleure franchise, du moins j’espère qu’il le pensait, du monde.

Des victoires, d’autres top players, une nouvelle salle… Pour moi, il y avait toutes les raisons du monde pour rester.

Publicité

Mais je ne vais pas lui en vouloir, car c’est sa vie, et il a gagné ce droit. Pour quelque raison que ce soit, il a décidé qu’il voulait partir. Et je ne peux pas contrôler ça. Même si j’ai essayé (rires).

Comme quelqu’un qui fait bonne figure après une rupture, Joe Lacob est animé de sentiments contradictoires, et on sent que le départ de KD et la fin de la dynastie n’est encore totalement digéré. Que le boss de Golden State se rassure cependant, les raisons de se réjouir sont nombreuses, avec une saison prochaine qui fait déjà saliver dans la Baie.

Alors qu’il avait la possibilité d’enchaîner, Kevin Durant a choisi un changement radical et un départ pour les Nets. Bonne décision ? L’avenir nous le dira, mais pour Joe Lacob, c’est déjà tout vu…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.