NBA – Le meilleur 5 all-time des « Kevin », une tuerie

Kevin Garnett à Boston, roi du trash-talking
Brian Babineau

Période de confinement oblige, les cerveaux des rédacteurs NBA surchauffent un peu. Le média ESPN s’est donc amusé à mettre en place une « Team Kevin » avec les meilleurs joueurs all-time qui ont porté (ou portent) ce prénom. Spoiler ? Le résultat est assez bluffant avec pas moins de 40 sélections All-Star cumulées dans le cinq.

Publicité

Meneur : Kevin Johnson

(crédit photo : DR)

Moyennes en carrière : 17.9 points – 3.3 rebonds – 9.1 passes – 49.3% au tir – 30.5% à trois-points – 84.1% aux lancers-francs

Kevin Johnson, c’était avant tout le précurseur de la plupart des meneurs actuels en term de jeu : rapide, flashy, mais surtout (très) bondissant. Membre on ne peut plus important de la belle équipe des Suns des années ‘90, il a notamment formé un duo détonnant avec Charles Barkley pendant plusieurs saisons dans l’Arizona. Il compte pas moins de 3 sélections au All-Star Game.

Publicité

Arrière : Kevin Durant

kevin durant impatient de retrouver les terrains
(crédit photo : New York Post/DR)

Moyennes en carrière : 27.0 points – 7.1 rebonds – 4.1 passes – 49.3% au tir – 38.1% à trois-points – 88.3% aux lancers-francs (au 26 mars 2020)

Vous l’aurez compris, ce cinq culmine à très haute altitude, avec un Kevin Durant repositionné pour l’occasion en tant qu’arrière. 2 titres de champions, deux MVP des Finales, MVP 2014, 10 sélections All-Star… Le CV du joueur des Nets se place sans aucun doute comme l’un des plus impressionnants de cette équipe.

Publicité

Ailier : Kevin Love

(crédit photo : USA Today/DR)

Moyennes en carrière : 17.6 points – 9.8 rebonds – 3.2 passes – 45.0% au tir – 37.4% à trois-points – 82.8% aux lancers-francs (au 26 mars 2020)

Moins en haut de l’affiche depuis son arrivée chez les Cavaliers en 2014, Kevin Love n’en reste pas moins un joueur de très haut niveau. Ses années à Minnesota le placent comme l’un des meilleurs joueurs que la franchise des Wolves ait pu compter parmi ses rangs. Champion 2016, 5 fois All Star… Sa place est plus que méritée dans ce cinq.

Publicité

Ailier fort : Kevin McHale

Larry Bird Kevin McHale
(crédit : boston.com/DR)

Moyennes en carrière : 17.9 points – 7.3 rebonds – 1.7 passes – 55.4% au tir – 26.1% à trois-points – 79.8% aux lancers-francs

Non, Larry Bird n’était pas le seul joueur hors-pair des Celtics des années 1980. Poste 4 classique s’il en faut, Kevin McHale (à droite) a traumatisé l’ensemble de la ligue avec ses moves au poste bas, son lieu d’opération favori. Hall of Famer, il compte 3 bagues de champion et 7 sélections au All Star Game à son actif.

Publicité

Pivot : Kevin Garnett

kevin garnett avec les wolves
(crédit photo : Nathaniel S. Butler)

Moyennes en carrière : 17.8 points – 10.0 rebonds – 3.7 passes – 49.7% au tir – 27.5% à trois-points – 78.9% aux lancers-francs

Lui aussi légende des Wolves malgré une fin d’histoire compliquée avec ses dirigeants, Kevin Garnett a continué de rassembler des distinctions individuelles et collectives à Boston. Il présente ainsi un palmarès rempli de 15 sélections All Star, un titre de champion et un trophée de MVP remporté en 2004. De quoi intégrer sans problème ce cinq.

A découvrir également : le meilleur 5 avec des joueurs nés la même année que vous

Avec pas moins de 40 sélections All-Star, cette équipe en ferait trembler plus d’un sur les parquets. Mention spéciale à Kevin Martin, qui aurait également pu figurer dans ce cinq en tant qu’arrière.

Les dernières actualités