NBA – Les stars auxquelles comparer les top prospects de la Draft 2020

0

Moments toujours savoureux lorsque c’est Jalen Rose qui est aux commandes, les comparaisons des futurs rookies aux stars NBA permettent d’avoir un bon aperçu des qualités des meilleurs prospects. Bleacher Report s’est prêté au jeu pour les joueurs annoncés dans le Top 10 de la prochaine draft, et on vous résume tout ça.

Publicité

1. Anthony Edwards (arrière, Georgia) : Zach LaVine

Deux arrières de grande taille (1m96 pour Edwards, 1m98 pour LaVine), aux qualités athlétiques et à la sélection de tirs similaires : Edwards et LaVine présentent de grandes ressemblances dans leur jeu. Et ce, même en défense, où ils ont tendance à faire preuve de laxisme malgré des atouts évidents. À l’image du Canadien chez les Bulls, les performances d’Edwards n’auraient a priori pas permis à Georgia de prendre part au tournoi NCAA.

2. LaMelo Ball (meneur, Illawarra Hawks) : Caris LeVert/Ricky Rubio

Difficile de trouver un profil similaire à celui de LaMelo Ball en NBA. Ne souhaitant pas encore placer son nom aux côtés de celui de Luka Doncic, Bleacher Report a donc décidé de nommer un alliage de LeVert et Rubio. Le cadet Ball, de par sa taille et son style de scoring – pénétrations et 3 points, se rapproche du joueur des Nets. Son talent à la passe et sa lecture du jeu rappellent quant à eux le meneur des Suns.

3. Deni Avdija (ailier, Maccabi Tel Aviv) : Gordon Hayward

À l’image d’Hayward, Avdija s’annonce comme un ailier en vue de la prochaine draft. Néanmoins, à l’image du joueur des Celtics, il pourrait être fréquemment utilisé comme poste 4, d’autant plus avec la démocratisation actuelle du small-ball. Capable de créer son tir ou de se contenter de catch & shoot, de se montrer altruiste et de switcher sur plusieurs postes en défense, l’Israélien pourrait suivre une trajectoire similaire.

4. James Wiseman (pivot, Memphis) : Hassan Whiteside

Monstre physique à l’université, Wiseman pourrait rapidement emprunter ce costume en NBA, à l’image d’un Hassan Whiteside. Lui qui inscrit l’immense majorité de ses points près du panier grâce à des dunks ou des rebonds offensifs pourrait aussi être comparé à un DeAndre Jordan, soit un bel atout à avoir pour un meneur.

5. Obi Toppin (ailier fort, Dayton) : John Collins

Il y a quelques semaines, on vous présentait le profil d’Obi Toppin, assez méconnu des scouts jusqu’au début de la saison. Et si ses dunks destructeurs et sa carrure peuvent se rapprocher de Zion Williamson, il ne semble malgré tout pas avoir un potentiel aussi haut. Dès lors, son énergie et son impact physique peuvent être comparés aux caractéristiques de John Collins.

6. Onyeka Okongwu (pivot, USC) : Bam Adebayo

Leurs profils ne sont pas totalement identiques : Adebayo est plus lourd, mais plus mobile et passeur. Okongwu, lui, s’est plus épanoui comme joueur de post-up et protecteur d’arceau durant son année en NCAA. Néanmoins, leur taille, leur agilité près du cercle, et les quelques flashs qu’a pu afficher « Big O » à USC laissent présager d’un style de jeu ressemblant à l’intérieur de Miami.

Publicité

7. Isaac Okoro (ailier, Auburn) : OG Anunoby

Bien bâti pour son âge (1m98, 102 kilos à 19 ans), Okoro fait penser à Anunoby pour ses qualités défensives et sa capacité à défendre sur n’importe quel poste. Scoreur quasiment exclusivement intérieur à Auburn (seulement 20 tirs à 3 points réussis en 28 matchs NCAA), le jeune ailier pourrait emprunter la même courbe de progression dans ce domaine que son aîné des Raptors.

8. Cole Anthony (meneur, North Carolina) : Jamal Murray

En charge de mener le jeu à North Carolina, Cole Anthony s’est surtout distingué au scoring (18.5 points par match). Mais ses choix de tirs souvent difficiles (38% au shoot) et sa relative faiblesse en tant que distributeur (4.0 passes, 3.5 pertes de balle de moyenne) rappellent les mauvais côtés d’un Jamal Murray à Denver. Des doutes subsistent donc quant à sa capacité de jouer dans un vrai rôle de meneur en NBA.

9. Killian Hayes (meneur, Ratiopharm ULM) : D’Angelo Russell

On a connu pire et moins excitante comparaison pour un petit Frenchie. Gaucher, meneur de plus d’1m90, Hayes nourrit des comparaisons avec Russell outre-Atlantique pour sa facilité à scorer près du panier. Il sait également bien manier le ballon et le distribuer à ses coéquipiers, et laisse même encore plus rêveurs les observateurs américains dans ce dernier domaine.

10. Tyrese Maxey (arrière, Kentucky) : Collin Sexton

À l’image d’un Collin Sexton à Cleveland, Tyrese Maxey est utilisé au poste 2 à Kentucky malgré sa relative petite taille pour le poste (1m90). Et s’il a lui aussi tendance à monopoliser le ballon, il se présente avant tout comme un scoreur (14.0 points, 42.7% au tir) plutôt qu’un passeur (3.2 unités par match).

Sans avoir nécessairement les mêmes physiques, postes ou même qualités dans certains aspects du jeu, les joueurs qui font l’objet de ces comparaisons affichent malgré tout de grandes similitudes dans leurs profils. Un procédé qui permet d’obtenir une première idée de ce à quoi on pourrait s’attendre de la part des prochains rookies dans la ligue.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.