NBA – Les pires gestuelles de shoot de l’histoire (partie 1)

Kobe Bryant Shaquille O'Neal
(DR)

Si la NBA a rassemblé au fil des années le gratin des basketteurs du monde entier, elle a aussi pu voir en ses rangs des mécaniques de tir assez ignobles. Petit florilège avec 5 d’entre elles.

Publicité

Shaquille O’Neal

Aussi dominant a-t-il pu être, le Shaq’ n’a jamais été à l’aise avec les tirs de loin, ne serait-ce que sur la ligne des lancers francs. Pour pallier sa maladresse dans l’exercice (52.7% en carrière), le pivot a tenté plusieurs mécaniques de shoot différentes, sans grand succès. On vous a sélectionné une séquence qui illustre bien toute sa peine.

Publicité

Michael Adams

Pas forcément très connu du grand public, Michael Adams a pourtant représenté un meneur NBA solide pendant une petite dizaine d’années. Passé par les Kings, les Bullets, les Nuggets et les Hornets, il y a tour à tour montré une mécanique de tir bien particulière, là encore avec une seule main pendant la majeure partie du geste. Malgré cela, il a bien pris part à un concours à 3 points, et affiche un joli pourcentage en carrière aux lancers (84.9%).

Publicité




Andris Biedrins

Bien avant Kristaps Porzingis ou Davis Bertans, un autre intérieur letton s’est imposé en NBA : Andris Biedrins. Néanmoins, l’ancien des Warriors et du Jazz ne peut pas se targuer d’avoir afficher un aussi joli shoot que ses deux compatriotes. Car niveau geste (trop) décomposé, on fait difficilement pire. Il se montrait même encore plus mal à l’aise que le Shaq’ sur le ligne de réparation, avec un bien vilain 50% en carrière.

Publicité

Tony Allen

Retiré des parquets depuis 2018, Tony Allen a pendant longtemps joui d’une réputation de défenseur extrêmement accrocheur. De l’autre côté du terrain, les choses étaient un peu plus compliquées, en grande partie à cause d’une mécanique de tir douteuse. Fort heureusement pour ses équipes, il n’a au final tenté que 444 tirs à 3 points, pour une réussite de… 28.2%.

Publicité

Dikembe Mutombo

De nombreux pivots ont eu de grands problèmes avec leur tir dans l’histoire, et même Dikembe Mutombo ne faisait pas exception. S’il n’affichait pas un pourcentage aussi catastrophique que les autres intérieurs cités ci-dessus aux lancers (68.4% en carrière), sa mécanique n’était pas plus agréable pour les yeux. On vous invite donc à regarder l’extrait ci-dessous pour vous faire une idée.


Voir aussi : les pires routines au lancer-franc de l’histoire (vidéos)

Si ces mécaniques de tirs n’étaient pas forcément belles à voir, elles n’étaient même pas pour autant efficaces. Comme quoi, il n’est pas forcément nécessaire de maitriser un tel fondamental pour faire carrière en NBA.

NBA 24/24 Shaquille O'Neal Vidéos, highlights

Toute l'actu NBA