NBA – Les 10 joueurs les plus WTF qui ont tapé la barre des 50 points

Caris LeVert a abattu son record en carrière grâce à un 4ème quart temps d'anthologie
(DR)

Le clan des joueurs ayant au moins une fois inscrit 50 points fait partie des plus restreints dans l’histoire de la NBA, puisqu’il ne contient que 150 membres. Si la plupart d’entre eux font partie des meilleurs attaquants de l’histoire, d’autres ont créé la surprise générale en réalisant un tel carton offensif. Dans ce contexte, voici une liste des 10 joueurs les plus surprenants à avoir atteint cette barre exceptionnelle.

Publicité

10. Mo Williams – 52 points

Avant ce match face aux Pacers, défenseurs réputés cette saison-là, Mo Williams présentait une moyenne de 11.0 points sur l’exercice. Mais ce 13 janvier 2015, l’arrière alors âgé de 32 ans se trouvait tout simplement dans la zone, particulièrement à mi-distance. Son total de 52 points a longtemps constitué un record de franchise, avant que Karl-Anthony Towns ne le surpasse en 2018 avec 56 unités.

9. Vernon Maxwell – 51 points

Pour Vernon Maxwell, pas besoin de se pencher sur sa moyenne de points sur la saison avant le 26 janvier 1991, mais plutôt sur son total de points avant le début du 4e quart-temps face aux Cavaliers. Le combo guard ne compte alors que 21 points, et explose littéralement dans les 12 dernières minutes. Il y enchaine notamment les passages sur la ligne des lancers, et présentera au final un bilan de 19/22 dans l’exercice.

Publicité

8. Caris LeVert – 51 points

Avant le 3 mars 2020, le career high de Caris LeVert en terme de points inscrits s’élevait à 37 unités. Ce soir-là, il a cumulé le même total, mais simplement dans le 4e quart-temps et la prolongation du match face aux Celtics. De quoi, au final, atteindre les 51 points, et entrer dans l’histoire de sa franchise et de la ligue avec un tel finish.

7. Andre Miller – 52 points

https://www.youtube.com/watch?v=zzwYDbaya2E&feature=emb_logo

Meneur marquant des années 2000, Andre Miller est principalement remémoré à ce jour pour ses talents de passeur. Mais le 30 janvier 2010, il décide de prendre les choses en main en tentant pas moins de 31 tirs, pour 22 réussites, et 52 points ! À titre de comparaison, son précédent record de tirs réussis n’était que de… 15 unités.

Publicité

6. Walt Wesley – 50 points

Vous ne vous souvenez pas de Walt Wesley ? Cela justifie en grande partie une telle place dans ce classement. Pivot honnête des années ’70, il connait son heure de gloire le 19 février 1971, en inscrivant 50 points à 22/31 au tir. Lors des 5 saisons suivantes, il ne présentera ainsi qu’une moyenne de 6.6 points. La définition du coup d’éclat.

5. Terrence Ross – 51 points

Avant de se placer comme l’un des plus grands dangers offensifs du Magic, Terrence Ross n’apparaissait que comme un role player aux Raptors. La surprise générale n’a donc été que plus grande lorsqu’il a planté 51 points sur la tête des Clippers, le 25 janvier 2014. Il est de ce fait devenu le 1er joueur de l’histoire à dépasser les 50 points sur un match, tout en présentant une moyenne de moins de 10 ppm sur la saison (9.3).

Publicité

4. Willie Burton – 53 points

Il fallait s’y attendre, certains noms de cette liste n’ont que très rarement, voire jamais été évoqués depuis plusieurs années. C’est le cas de celui de Willie Burton, ailier des Sixers lors de la saison 1994-95, qui a inscrit la bagatelle de 53 points le 13 décembre 1994. Une anomalie indubitable, sachant qu’il n’a dépassé la barre des 30 points qu’à une seule autre reprise dans sa carrière.

3. Tracy Murray – 50 points

Autre oublié de l’histoire de la NBA : Tracy Murray. Avant la saison 1997-98, la moyenne de points de l’ailier des Wizards s’élevait à 9.4 unités. Son record de tirs inscrits était alors de 15, et son career-high en lancers-francs marqués de 8. Le 10 février 1998, il annihile ces chiffres en inscrivant 50 points contre Golden State, à 18/29 au tir et 9/10 aux lancers.

Publicité

2. Tony Delk – 53 points

https://www.youtube.com/watch?v=BoLVF94FX1U&feature=emb_logo

Pour commencer l’année 2001 de la meilleure des manières, Tony Delk n’a rien trouvé de mieux que d’anéantir les Kings avec 53 points au compteur, à 20/27 au tir. Il n’a finalement jamais plus dépassé la barre des 30 points dans sa carrière, ni même celle des 10 tirs inscrits. C’est donc cela que l’on appelle une « career night ».

1. Corey Brewer – 51 points

https://www.youtube.com/watch?v=vC1srGqOrK4&feature=emb_logo

La réaction de LeBron James à cette performance résume bien son caractère exceptionnel.

– LeBron, vous avez entendu pour Corey Brewer ?
– Non.
– Il vient d’inscrire 51 points.
– Attendez, qui ?

Avant ce 11 avril 2014 mémorable pour lui, Corey Brewer présentait des records en carrière de 29 points, 12 tirs inscrits et 10 lancers francs convertis. Aujourd’hui, à l’issue d’une carrière passée en tant que role player, il peut se vanter de ses 51 points, à 19/30 au tir et 11/15 sur la ligne de réparation face aux Rockets.

Lire aussi : Les 10 top scoreurs de la légendaire saison 2005-06

Invités surprises de ce casting d’exception, ces 10 joueurs démontrent à eux seuls que chaque joueur NBA mérite amplement sa place dans la ligue, et peut prendre feu à tout moment.

NBA 24/24

Les dernières actualités