Publicité

NBA – Le classement des 10 meilleurs lieutenants all-time (partie 2)

(crédit : DR)

Si l’histoire de la NBA ne retient principalement que les noms des leaders d’équipe, ces derniers n’auraient certainement pas obtenu le succès qui est le leur sans de fidèles équipiers tout aussi exceptionnels. Suite et fin de ce coup de projecteur sur ces lieutenants hors-pair ayant parfois sacrifié leur ego pour cumuler les trophées.

Publicité

Si vous avez manqué, la première partie du classement (place 10 à 6) est disponible dans cet article : le classement des 10 meilleurs lieutenants all-time (partie 1)

5. Stephen Curry

Steph Curry
(crédit : DR)

Stats en tant que lieutenant (2016-2019) : 26.3 points – 4.9 rebonds – 6.0 passes – 1.6 interception

L’affirmation d’un Curry lieutenant de Kevin Durant risque de faire débat, mais les faits tendent à la valider. Lors des deux titres conquis par les Warriors avec les deux stars, c’est bien Durant qui a remporté les trophées de MVP des Finales. Cela n’a pas empêché le meneur des Dubs d’afficher de meilleures stats au scoring que son coéquipier (26.3 contre 25.8) sur leurs trois ans passés ensemble, et de jouer un rôle clé dans l’obtention de ce back-to-back.

Publicité

4. Kareem Abdul-Jabbar

Le skyhook de Kareem Abdul-Jabbar est le tir le plus incontrable de l'histoire de la NBA
(crédit : DR)

Stats en tant que lieutenant (1982-89) : 18.8 points – 6.6 rebonds – 2.5 passes – 1.6 contre

Les Lakers des années ’80 présentent la particularité d’avoir vu leurs Batman et Robin intervertir leur rôle au cours de la décennie. Tandis que Kareem Abdul-Jabbar prenait de l’âge, il a sacrifié son rôle de leader au profit de Magic Johnson. Un abandon fructueux, qui lui a permis de remporter 4 de ses 5 titres en tant que lieutenant.

Publicité

3. Dwyane Wade

(crédit : Steve Mitchell)

Stats en tant que lieutenant (2010-2014) : 22.2 points – 5.3 rebonds – 4.7 passes – 1.6 interception

Leader de l’équipe de Miami championne en 2006, Dwyane Wade a laissé les clés du camion à LeBron James à son arrivée en Floride, en 2010. Le passage de témoin a connu un léger retard en terme de résultats, mais a permis par la suite à Flash de recevoir deux nouvelles bagues. Dès le retour de LBJ à Cleveland, en 2014, le Heat a cependant de nouveau emprunté le surnom de Wade County.

Publicité




2. Kobe Bryant

Kobe Bryant rookie draft 1996
(crédit : DR)

Stats en tant que lieutenant (1997-2004) : 23.8 points – 5.5 rebonds – 4.7 passes – 1.6 interception

Le jeune compétiteur qu’était déjà Kobe Bryant durant l’apogée de Shaquille O’Neal n’appréciait guère son rôle de lieutenant. Pourtant, cette ère en tant que numéro 2 des Lakers a résulté en un Three-Peat mémorable de la franchise. Devenu meilleur scoreur de l’équipe durant les deux dernières saisons du Shaq à L.A., il a tout logiquement récupéré les rênes de l’équipe suite au trade du pivot.

Publicité

1. Scottie Pippen

(crédit : DR)

Stats en tant que lieutenant (1988-93; 1995-98) : 18.4 points – 6.8 rebonds, 5.7 passes – 2.1 interceptions

Si Michael Jordan reste possiblement le meilleur Batman de l’histoire de la ligue, il n’a pas su remporter de titres avant l’éclosion de son Robin de luxe, aka Scottie Pippen. Facilitateur en attaque, muraille en défense, l’ailier apportait également sa vingtaine de points par match, tout en laissant volontiers les projecteurs braqués sur son leader. Résultat : 6 bagues de champion, et un statut quasi-unanime de meilleur numéro 2 de l’histoire.

Voir aussi : la première partie du classement (place 10 à 6)

Joueurs d’exception simplement mis dans l’ombre par plus forts qu’eux, ces cinq joueurs ont marqué l’histoire de la ligue malgré le fait d’avoir emprunté le second rôle dans leur équipe.

Feed NBA 24/24