NBA – Tony Parker raconte sa première rencontre avec Jordan à 14 ans… et son problème gênant

NBA - Tony Parker raconte sa première rencontre avec Jordan à 14 ans... et son problème gênant
The Undefeated (DR)

Immense fan de Michael Jordan durant sa jeunesse, Tony Parker a eu l’opportunité de rencontrer son idole en 1996. Et comme bon nombre de jeunes adorateurs de son âge, TP n’a pas su camoufler son appréhension devant la légende des Bulls.

Publicité

Avant de remporter quatre bagues de champion avec les Spurs, être couronné MVP des Finales 2007, et d’apparaître à quatre reprises dans une sélection All-NBA, Tony Parker était comme nous : un jeune Frenchie idolâtrant les superstars NBA de son époque. En l’occurence, le meneur mythique de San Antonio a grandi devant les exploits d’un certain Michael Jordan.

Par ailleurs, il a même eu la chance de côtoyer de très près son héros de jeunesse durant son passage à Charlotte, lors de la saison 2018-19. Et bien que celle-ci ne se soit pas avérée mémorable de par ses performances sur le terrain, l’actuel président de l’ASVEL a pu durant cette période nouer un grand lien d’amitié avec His Airness.

Publicité

S’il n’hésite pas aujourd’hui à lui demander conseil en tant que jeune businessman, Parker décrit toujours la légende des Bulls avec ses yeux de gamin de la banlieue parisienne. Après nous avoir offert un teaser… particulier des épisodes 5 et 6 de The Last Dance, il a raconté pour The Undefeated sa première rencontre avec la superstar.

C’était un cadeau de Noël que m’avaient offert mes parents. Mon père avait des connaissances aux Bulls. On a donc été invité pour un match, et il nous a obtenu une photo avec Michael après la rencontre. J’avais 14 ans à l’époque, c’était lors de la saison 95-96 où ils ont remporté 72 victoires, et ça reste l’un de mes meilleurs souvenirs parce que l’on était d’immenses fans des Bulls dans notre jeunesse. Ma famille était de Chicago, et c’était donc une belle opportunité de rencontrer notre héros.

Lire aussi | Les deux meilleurs meneurs de l’histoire selon Michael Jordan

Publicité

Accompagné de ses plus jeunes frères, TP a donc eu pour la première fois la chance d’approcher un Jordan dans son prime grâce au réseau de son père à Chicago. Mais comme tout jeune homme de son âge rencontrant l’une de ses idoles, l’expérience mémorable a forcément amené son lot de tensions chez notre Tony national.

J’étais super nerveux, mes jambes tremblaient ! Et mes jambes tremblent toujours pendant les deux premières minutes à chacune de nos rencontres ! Quand vous grandissez en admirant quelqu’un en tant que modèle, avec des posters de lui partout dans votre chambre… C’était mon inspiration. C’était un bon modèle pour moi sur et en-dehors des terrains.

Publicité

Même maintenant, en tant que businessman, d’être proche avec lui, de pouvoir le considérer comme un ami et lui écrire quand je le souhaite pour lui demander conseil, c’est juste une trajectoire folle. Le monde est petit !

En effet, depuis cet épisode, le jeune joueur de l’équipe de Déville-lès-Rouen a parcouru un bien joli chemin, qui lui permet aujourd’hui de compter Michael Jordan parmi son carnet d’adresse. Une proximité avec son modèle qui ne l’empêche apparemment pas de se montrer toujours nerveux dès que leurs chemins se croisent.

Publicité

En tant que grand admirateur du mythique numéro 23, Tony Parker a donc eu la même réaction que n’importe quel adolescent rencontrant pour la première fois son joueur préféré. Maudites jambes qui tremblent.

Les dernières actualités