Publicité

NBA – Le moment qui a marqué la fracture entre Jordan et Jerry Krause

Jerry Krause et Michael Jordan lors d’une conférence de presse
Mark Elias

Éternel cible des reproches concernant la dislocation de l’effectif mythique des Bulls, Jerry Krause dévoile dans son mémoire non publié l’épisode qui a entrainé sa mauvaise entente avec Michael Jordan.

Publicité

Il pourrait facilement être considéré comme le meilleur General Manager de l’histoire de la NBA. Intégrant le front office des Bulls en 1985, Jerry Krause est celui qui a orchestré la construction du roster qui a permis à la franchise de cumuler six titres dans les années 1990. Pourtant, ce n’est pas l’image qu’il a conservée auprès du grand public de la ligue.

Plus que son immense réussite et ses nombreux choix payants à son poste, c’est son implication dans la fin de parcours de l’effectif légendaire qui reste en travers de la gorge des fans. Une « Last Dance » dont il serait pour la plupart à l’origine, le documentaire éponyme ne faisant qu’appuyer cette version avec les différents témoignages rassemblés.

Publicité

Les premiers épisodes de la mini-série illustrent par ailleurs parfaitement la défiance que pouvaient avoir les joueurs, en particulier Michael Jordan, envers leur exécutif. Dans son mémoire non publié, Krause relate ainsi le moment à partir duquel sa relation avec le numéro 23 a commencé à se détériorer.

Blessé depuis de longs mois, ce dernier se dit certain de pouvoir effectuer son retour sur les parquets avant l’entame des playoffs 1986, et ce, malgré l’avis des médecins. Jerry Reinsdorf, le propriétaire de l’équipe, ne parvenant pas à raisonner son joueur, c’est donc Krause qui est chargé de s’y coller. K.C. Johnson de NBC Chicago rapporte les écrits du GM :

Lire aussi | Encore un énorme mensonge dans The Last Dance ?

Publicité

J’ai dit : « Michael, je ne peux pas risquer ta carrière pour quelques matchs. Tu as vu les meilleurs docteurs et ils sont tous d’accord sur le fait que tu devrais rester au repos et ne pas jouer. » Michael a rétorqué : « Je connais mon corps et je veux jouer maintenant. »

C’est là qu’intervient la déclaration controversée. Je me souviens lui dire : « Michael, tu es un joueur, pas un docteur. Je dois faire ce qui est le mieux pour l’équipe, et je ne vais donc pas te laisser jouer. » Michael a dit aux personnes qui n’étaient pas à la réunion que je lui avait dit qu’il était un employé de la franchise, et que j’allais de ce fait appliquer ce que la franchise lui recommandait de faire. Il dit qu’il a su à ce moment-là que la loyauté entre les joueurs et leur équipe en NBA était inexistante, et c’est ce qui a a changé sa vision du jeu et de ma personne.

Publicité




À ce jeu de version contre version, difficile de discerner qui dit vrai. On peut légitimement avoir des doutes sur les propos de Krause, a.k.a. l’homme qui a préféré mettre en avant le rôle de l’organisation plutôt que celui des joueurs et des entraineurs suite à la conquête des titres des Bulls. C’est d’ailleurs pourquoi il termine son récit en tentant de légitimer ses dires.

Vous me pensez vraiment assez bête pour dire à une jeune star qu’il était un « employé » devant le propriétaire et le proéminent personnel médical venu de l’ensemble du pays ? Je ne crois pas.

Concernant cette ultime sortie, on vous laisse vous faire votre propre avis sur la question.

Publicité

Quelle que soit la réalité des faits, ceux-ci ont profondément entaché la relation entre Jerry Krause et Michael Jordan, et ce, même si ce dernier a finalement obtenu gain de cause.

Chicago Bulls Déclarations Michael Jordan NBA 24/24 The Last Dance

Feed NBA 24/24