NBA – Une discussion géniale révélée entre MJ, Magic, Bird, Barkley et Ewing à l’hôtel aux JO 1992

Larry Bird, Magic Johnson, Michael Jordan
(DR)

Si la camaraderie régnait dans la Dream Team 1992, l’esprit de compétition était omniprésent, jusque dans les conversations. Le journaliste Ahmad Rashad, proche de Michael Jordan, a révélé une de ces discussions géniales.

Publicité

Le plus grand miracle de la Dream Team 1992, c’est probablement de n’avoir eu aucun problème d’ego à déplorer, et d’avoir réussi à faire de 12 individualités au caractère ultra-trempé une équipe soudée et qui s’appréciait sincèrement.

Pour autant, ces hommes alpha ne juraient que par une chose : l’esprit de compétition. Ce fut notamment le cas lors du mythique entraînement de Monte Carlo, mais l’envie de dominer l’autre allait bien plus loin que les seuls parquets. Les discussions au quotidien étaient faites de trash-talking, tout simplement.

Publicité

A l’hôtel, par exemple, entre des parties de cartes endiablées jusqu’au petit matin, on parlait basket. Ahmad Rashad, qui couvrait la Dream Team en 1992 et qui est un grand ami de Michael Jordan à ce jour, a dévoilé une discussion au contenu assez génial :

On est dans une chambre d’hôtel à Barcelone. Il y a Patrick Ewing, Charles Barkley, Larry Bird, Michael Jordan et Magic Johnson. Et ils parlent de savoir qui a ou avait la meilleure équipe de l’histoire parmi eux.

Publicité

D’entrée, Larry Bird ordonne à Patrick Ewing et Charles Barkley d’arrêter de parler, même pas un mot, car ils n’ont jamais gagné un titre. Donc la conversation est entre les Lakers, les Celtics et les Bulls. Ensuite, la discussion évolue sur : « Qui est le meilleur joueur all-time ? »

Lire aussi | Dream Team 1992 : le pick-up game avec 10 All-Stars à Monaco qui devint légende

Michael et Magic se sont rentrés dans le lard, œil pour œil, dent pour dent. C’était marrant, j’étais posé avec Larry Bird, et on regardait juste le spectacle.

Au bout d’un moment, Michael s’énerve et dit : « Ecoutez. Tout ce que j’ai à vous dire, Larry et Magic, c’est que si vous ne prenez pas votre retraite après les JO, chaque fois que je vous affronte la saison prochaine, je vous éclate. Je vous préviens maintenant, comme ça, vous feriez mieux d’arrêter ». (rires)

Publicité

Larry Bird regarde Magic et lui dit : « Magic, tu sais… Toi et moi, on est le passé. Lui, il est le ‘maintenant' ».

Et voilà comment ça a fini.

Pour les plus anglophiles d’entre vous, voici l’anecdote racontée par Ahmad Rashad lui-même, juste ci-dessous.

Publicité

On aurait payé cher pour être une mouche dans la chambre d’hôtel ce soir-là. Heureusement, Ahmad Rashad est là pour rattraper le coup. Culte.

Les dernières actualités