NBA – Le projet brisé de Tony Parker et Kobe Bryant

Kobe Bryant et Tony Parker en grande discussion lors du Mondial de basket 2019
Garrett Ellwood

Ayant partagé l’affiche de la NBA pendant plusieurs années, Kobe Bryant et Tony Parker jouissaient d’une après-carrière tout aussi florissante. Les deux hommes nourrissaient d’ailleurs un grand projet commun, comme le Français l’a récemment révélé.

Publicité

Affichant un grand respect pour l’un l’autre durant l’ensemble de leur carrière sportive respective, les deux légendes que sont Kobe Bryant et Tony Parker ont quitté les parquets dans un intervalle de 3 ans. Avant cela, ils ont eu l’occasion de se retrouver à de nombreuses reprises en playoffs, tandis que leurs franchises faisaient la loi dans la conférence Ouest.

Des retrouvailles régulières, qui intervenaient également au All-Star Game, et qui ont permis aux deux hommes d’apprendre à bien se connaître et développer des liens d’amitié. Tandis qu’ils excellaient dans des domaines bien différents en tant que jeunes retraités, leurs chemins se sont de nouveau croisés lors du Mondial 2019 de basket, en Chine.

Publicité

Le meneur français, interviewé récemment par Marc J. Spears de The Undefeated, indique ainsi qu’ils en ont profité pour discuter de leur après-carrière, et de leurs divers projets. De quoi réaliser qu’ils nourrissaient un espoir commun, à savoir la croissance du basket féminin :

La dernière fois que j’ai vu Kobe, c’était en Chine, l’année dernière, lorsqu’il était ambassadeur pour la Coupe du Monde. On était assis côte à côte, on discutait du basket féminin et de la manière avec laquelle on pourrait le faire grandir. Il savait que je possédais une équipe féminine et que j’investissais beaucoup dans le basket féminin. C’est juste triste que je ne puisse plus le voir. J’aurais aimé que l’on puisse faire tout ça ensemble, parce que l’on serait parvenu à de grands résultats en groupant nos efforts pour le basket féminin.

Lire aussi | 3 mois après, Vanessa Bryant ouvre un cadeau que lui avait préparé Kobe

Publicité

Parmi tous les centres d’intérêts qu’il affichait depuis son départ des terrains, Kobe ne cachait pas sa grande passion pour le basket féminin. Tout le monde sait ainsi qu’il apparaissait comme le premier supporter de sa fille Gianna, et qu’il se rendait par ailleurs à l’un de ses matchs avant le terrible accident qui a causé leur mort.

Le Mamba constituait en outre en ambassadeur de choix pour le circuit universitaire féminin et la WNBA. Les interventions lors de son mémorial de Sabrina Ionescu, n°1 de la Draft WNBA 2020 et protégée de l’icône des Lakers, mais aussi de Diana Taurasi, légende de la ligue féminine, l’illustrent d’ailleurs pleinement.

Publicité

Quant à Tony Parker, son CV en tant que digne figure de marque de la LFB est bien connu du public français. Président et actionnaire majoritaire du Lyon ASVEL Féminin depuis 2017, il a par ses investissements permis à l’équipe de remporter son premier championnat national l’année dernière, et d’accéder aux quarts de finale de l’Euroleague cette saison.

Nul doute qu’avec de tels chefs de fil pour sa promotion, le basket féminin aurait certainement vu sa notoriété recevoir un sacré coup de boost. Néanmoins, comme le meneur français le regrette dans ses propos, il ne pourra désormais plus allier ses efforts avec son ancien adversaire sur les parquets NBA dans ce but.

Publicité

Compte tenu de leur immense passion commune pour le basket féminin, Kobe Bryant et Tony Parker ambitionnaient de contribuer ensemble à sa croissance. Un grand et beau projet malheureusement coupé court suite à la disparition de Vino.

Les dernières actualités