NBA – Un ancien de Team USA recadre Melo sur sa demande excessive aux JO 2004

Un ancien de Team USA fait mentir Carmelo Anthony
Kevin Dietsch

Très critique contre certains joueurs de Team USA en 2004, Carmelo Anthony n’était pas exempt de tout défaut selon un ancien de la maison. Voilà un nouveau débat de lancé.

Publicité

Simple rookie en 2004 avec Team USA pour les Jeux Olympiques, Carmelo Anthony était déjà heureux d’être à Athènes pour disputer l’événement. Mais pas tout à fait comblé, puisque celui qui était aux Nuggets voulait encore plus : une place dans le 5 de départ.

Ce ne fut pas le cas. Melo a dû se contenter de miettes en sortie de banc, alors que Richard Jefferson ou encore Shawn Marion étaient devant lui. Le compétiteur qu’était Anthony l’avait alors très mal pris, oubliant peut-être sa jeunesse et son inexpérience.

Publicité

Néanmoins, il n’était pas le seul frustré : LeBron James l’était également. Les deux hommes ont donc fait un pacte pour la suite de l’événement. Jefferson a eu vent de la déclaration de Melo depuis, et autant dire que l’ancien joueur des Cavs n’était pas très content. Il a tenu à rétablir quelques vérités sur ESPN dans « The Jump ».

Lire aussi | Carmelo Anthony déjà courtisé pour cet été ?

Carmelo Anthony n’était pas prêt. Il ne l’était vraiment pas. Et pour dire la vérité, je ne l’étais pas non plus. Nous avions la plus jeune équipe de l’histoire, la plus jeune de toutes les « Dream Team ». Nous avions 8 joueurs en dessous de 25 ans. Ce n’est pas la recette afin de gagner, surtout si vous regardez à Sydney où ils ont gagné de peu.

Carmelo Anthony est le plus grand joueur international de l’histoire que ce pays ait vu, je ne vais pas lui manquer de respect. On s’est affrontés 3 fois dans le passé et j’ai dû regarder la feuille de stats pour le croire, mais la première, je l’ai réduit à 9 points pendant que j’étais à 26 points et 11 rebonds. Donc pour moi il n’était pas prêt.

Publicité

Jefferson pense donc qu’il a mérité sa place dans le 5 de départ, du moins au début. Une version qui ne plaira peut-être pas à Melo, mais qui permet d’y voir un peu plus clair. Anthony était encore très jeune puisqu’il venait de vivre une seule saison à haut niveau.

Bien qu’on puisse comprendre son envie de jouer directement dans le 5, comme à Denver, une période d’adaptation était sans doute la bienvenue.

Publicité

Carmelo Anthony et Richard Jefferson ne sont pas vraiment d’accord sur la tournure des JO de 2004. Un mauvais souvenir pour tout le monde.

Les dernières actualités