NBA – 3 superstars actuelles que MJ a secrètement défendu face aux journalistes

Michael Jordan est le propriétaire des Charlotte Hornets
(DR)

Souvent dépeint comme critique envers la jeune génération, Michael Jordan s’avérerait en réalité en être un fervent défenseur. Mike Wilbon, journaliste proche de l’icône, dévoile ainsi les noms de trois joueurs protégés officieusement par His Airness.

Publicité

Parmi tous les traits que l’on pourrait attribuer à Michael Jordan, celui d’ami des médias ne ferait certainement pas partie de la longue liste. La légende des Bulls n’a pas forcément entretenu une relation calme et apaisée avec les journalistes durant sa carrière, et la situation ne s’est pas vraiment améliorée par la suite.

Personnage plutôt secret, MJ possède néanmoins un confident dans la sphère médiatique, à savoir Michael Wilbon. Le célèbre analyste de ESPN, co-présentateur de l’émission Pardon The Interruption, fait partie des rares personnes à bénéficier de la confiance de His Airness dans ce milieu. Il possède donc certaines anecdotes à son sujet jamais entendues jusqu’ici.

Publicité

Invité de The Rich Eisen Show, le journaliste a révélé les conversations privées qu’il a pu avoir avec Jordan, y compris concernant les stars actuelles de la ligue. Et contrairement à l’idée reçue, ce dernier vient régulièrement au soutien de certaines d’entre elles, notamment de l’un de ses prétendus rivaux, à savoir LeBron James.

C’est un truc privé qu’il n’aimerait certainement pas que je balance, mais je vais le dire. Il y a eu des moments dans le début de carrière de LeBron, et même par la suite, où les gens sont devenus critiques à l’égard de LeBron. Que ce soit pour « The Decision », pour une action, pour avoir passé le ballon à Donyell Marshall, qu’importe. Les gens pensent que Michael Jordan n’aime pas LeBron. Pour moi, il y a des preuves pour affirmer le contraire, y compris un coup de fil.

Lire aussi | Le jour où Jordan a failli se faire frapper par… Mike Tyson !

Publicité

J’ai décroché le téléphone, et voilà ce que j’ai entendu à l’autre bout du fil : « Hey, ne t’en prends pas à LeBron, c’est n’importe quoi. Le gamin est génial. Pas besoin de s’en prendre à lui. » Cette conversation a eu lieu alors qu’il savait qu’elle n’allait pas être répétée – ça n’allait pas être dit dans PTI, pas être écrit dans le Washington Post ou sur ESPN.com.

Plutôt que de le descendre comme les rumeurs pourraient le laisser entendre, Jordan serait donc venu au secours de LeBron, là où les médias le descendaient en flèche. Et le King n’est apparemment pas le seul à avoir bénéficié de cette candeur, puisque ce genre de défense intervenait bien plus souvent qu’on ne le pense d’après Wilbon.

Publicité

Ça s’est passé comme ça. Et ça s’est passé avec d’autres jeunes joueurs que Michael appréciait, de manière occasionnelle ou fréquente. Défendre très tôt Russell Westbrook, Steph Curry… Il y avait certains joueurs pour lesquels Michael appelait et disait : « Hey, hey, stop », ou s’il savait que je connaissais le journaliste, il me lançait : « Dis à ton gars qu’il a tort. »

Oubliez donc l’image de grand méchant loup qu’aurait soi-disant emprunté Jordan auprès de la jeune génération, puisque d’après Mike Wilbon, la réalité était bien différente. Sa démarche est d’autant plus honorable, qu’elle a été effectuée de manière privée, et serait restée secrète sans les révélations de l’analyste.

Publicité

Tandis que les médias se montraient trop durs envers LeBron, Westbrook ou Curry, Michael Jordan aurait donc enfilé son costume de justicier masqué pour venir à leur rescousse d’après Mike Wilbon. De quoi mettre à mal bon nombre de préjugés.

Feed NBA 24/24