NBA – La décision polémique prise par les Warriors

échange entre steve kerr et stephen curry
(DR)

Les Warriors vont se faire quelques ennemis après leur récente décision. Elle concerne l’un des propriétaires, Mark Stevens, qui avait poussé Kyle Lowry lors des derniers playoffs.

Publicité

Mark Stevens. Si vous n’êtes pas un fan de Kyle Lowry ou des Warriors, ce nom ne vous dit probablement rien du tout. Il s’agit de l’un des propriétaires minoritaires des Dubs, qui avait été mis en lumière lors des playoffs 2019 d’une bien piètre façon.

Lors du troisième match de la série entre Warriors et Raptors, Stevens avait poussé Lowry alors que ce dernier avait atterri dans les sièges. Un geste qui n’avait pas plu au meneur de Toronto, ni à LeBron James qui avait vivement réagi sur Instagram.

Publicité

Lire aussi | Le trade pour Giannis que les Warriors pourraient proposer dès cet été

Un comportement irresponsable, d’autant que Lowry ne s’est même pas approché de Stevens. La sanction est tombée peu après pour le proprio : un ban d’un an. Mais The Athletic vient de le confirmer, l’homme en question pourra bien revenir après la fin de saison assister aux rencontres de son équipe.

Stevens a tenté de s’excuser auprès de Lowry, mais il n’a jamais reçu de réponse. On imagine que le joueur est en colère, et c’est plutôt compréhensible.

Publicité

Pour beaucoup, comme Andre Iguodala, la sanction était trop légère. Un fan aurait écopé d’une peine plus sévère s’il avait poussé un joueur pendant un match de playoffs. Au final, Stevens s’en sort très bien avec un ban d’une seule année. Dans tous les cas, pas sûr que Lowry lui adresse à nouveau la parole un jour.

Publicité

Les Warriors ont-ils été laxistes sur ce sujet ? On pense connaître la réponse de Kyle Lowry.

Les dernières actualités