NBA – Quand LeBron et D-Wade se moquaient de Dirk… et perdaient les Finales

LeBron James et Dwyane seraient à l'origine des Finales 2011 de Dirk Nowitzki
USA Today (DR)

Dirk Nowitzki a cimenté son statut de plus grand joueur européen de l’histoire en 2011, grâce à des Finales NBA de haute volée. Et d’après Caron Butler, membre de cette formidable équipe des Mavs, les prestations de l’Allemand ont été causées par… les moqueries de LeBron James et Dwyane Wade !

Publicité

Dans la longue histoire de la NBA, certains titres ont plus marqué que d’autres. Par exemple, personne n’oubliera jamais les Finales 2016 qui ont vu les Warriors, pourtant forts d’un bilan de 73 victoires et 9 défaites en saison régulière, s’écrouler face aux Cavaliers de LeBron James après avoir mené 3-1 dans la série.

De même, personne n’oubliera jamais le dernier titre de Michael Jordan avec les Bulls en 1998 face au Jazz. Quoi de plus normal pour l’un des plus grands joueurs de l’histoire que de partir sur un game-winner scellant le second 3-peat de sa carrière ?

Publicité

Et puis, parmi ces titres de légende, il y a celui des Mavericks de 2011. Car avant le début de la saison, rien ne les prédisposait à soulever le trophée Larry O’Brien à l’issue des playoffs. En 2011, tout le monde voyait le Heat du trio LeBron – Wade – Bosh écraser la concurrence.

Visiblement, les Tres Amigos eux mêmes se voyaient légèrement intouchables. Alors que la série est à 2-2, Dirk Nowtzki tombe malade et est incertain pour le match 5, entrainant ainsi des moqueries inexplicables du King et de Flash. D’après Caron Butler, ces moqueries seraient la raison pour laquelle Dallas n’a plus perdu un match dans cette série. Explications.

Lire aussi | Quand LeBron James faisait gagner son équipe grâce à un énorme trash-talking

Publicité

Quand Dirk est tombé malade, je n’oublierai jamais qu’il a été moqué par un bon ami à moi, Dwyane Wade, et par LeBron James. Nous avons tous vu les vidéos d’eux en train de tousser et de prendre les choses très à la légère.

Quand Dirk a entendu que les gens ne le pensaient pas fait pour les grands moments, il est entré dans une autre dimension. Je savais dès ce moment qu’on allait fêter le titre à Dallas. Je me suis dit : « Merci Dwyane, Merci LeBron, vous venez de nous offrir un titre ».

Publicité

Dans le match 5, le dernier à Dallas, Dirk Nowitzki aura eu une belle revanche sur ses adversaires moqueurs avec 29 points, 6 rebonds, 3 passes, et une large victoire à la clé. Dallas terminera d’ailleurs le boulot à Miami dès le match 6. L’arroseur a bien été arrosé.

Publicité

Le trash-talking fait partie intégrante du sport de haut niveau, certes, mais parfois, il vaut visiblement mieux apprendre à se taire. LeBron et Flash l’ont constaté à leurs dépens.

Les dernières actualités