NBA – Tracy McGrady nomme son très violent meilleur 5 all-time du Magic

FOX Sports (DR)

Orlando est une équipe qui fait très peu de vagues dans le paysage NBA. Pourtant, la franchise a vu passer en ses rangs quelques grands, voire très grands joueurs, et le 5 all-time du Magic proposé par Tracy McGrady l’illustre bien. Il pourrait rivaliser avec le 5 de n’importe quelle autre équipe… sauf en cas de blessure !

Publicité

Depuis le début de la dernière décennie et le départ de Dwight Howard, Orlando ne fait plus vraiment parler en NBA. Après la Finale de Conférence 2010, le Magic n’a participé aux playoffs qu’à trois reprises pour… trois éliminations au premier tour.

En fait, et c’est un peu caricatural, mais Orlando ne vit dans l’Hexagone qu’au travers des performances du Français Evan Fournier, qui s’épanouie en tant que leader d’attaque en Floride, et au travers des « vols » à répétition d’Aaron Gordon au Dunk Contest… C’est dire.

Publicité

Pourtant, dans l’histoire de cette jeune franchise fondée en 1989, les périodes de disette n’ont jamais été si longues. La preuve, 6 ans après l’arrivée de l’équipe en NBA, le Magic était déjà en Finales !

Pour obtenir de tels résultats, Orlando a quasiment toujours pu compter sur de jeunes superstars. Et quand on voit le 5 all-time composé par Tracy Mcgrady sur les réseaux sociaux de l’équipe, on comprend mieux : le Magic a eu en ses rangs quelques-uns des joueurs les plus uniques de l’histoire.

Lire aussi | En 2020, les 10 meilleurs joueurs de l’histoire selon ESPN

Publicité

Penny Hardaway, moi-même, Grant Hill, Dwight Howard, et Shaquille O’Neal.

Publicité

Sans parler de l’association Dwight Howard – Shaquille O’Neal qui ferait d’énormes dégâts face à n’importe quelle raquette, c’est surtout le duo Penny Hardaway – T-Mac qui laisse rêveur. Un meneur si grand, avec une telle vision du jeu, qui se met au service d’une machine offensive comme McGrady, c’est le succès assuré.

Et puis, même si son passage en Floride a été marqué par les blessures, Grant Hill n’a pas été comparé à Michael Jordan pour rien. Il était un joueur intelligent, physique, et très complet. Mais c’est bien là le seul défaut de ce 5 : 3 des 5 joueurs étaient des habitués de l’infirmerie…

Publicité

Au final, ce 5 a surtout des allures de « et si ? ». Et si Penny Hardaway ne s’était pas blessé ? Et si Shaquille O’Neal était resté quelques années de plus en Floride ? Avec ces si, le Magic pourrait être une référence dans la ligue.

Feed NBA 24/24