Publicité

NBA – La technique olé-olé des fans des Bulls pour distraire les joueurs du Jazz

Les fans des Bulls envoyaient des playmates dans les chambres des joueurs du Jazz avant les Finales
(DR)

Tous les coups sont-ils permis pour atteindre ses objectifs ? Il faut croire que la réponse est « oui » pour les fans des Bulls ! En 1997, les supporters de Windy City ont utilisé une méthode très « hot », pour déconcentrer les joueurs du Jazz avant les Finales… On se demande bien si certains ont craqué.

Publicité

Quand on parle des Finales 1997 et de déconcentration dans la même phrase, c’est souvent pour évoquer ce qui reste aujourd’hui encore comme l’un des meilleurs trash-talking de l’histoire : les 6 petits mots ravageurs de Scottie Pippen dans l’oreille de Karl Malone.

Alors qu’il ne reste que 9.2 secondes de jeu dans le match 1 et que le score est de 82 partout, Malone, aussi appelé le « Mailman » (« le facteur » en français, NDLR), se retrouve sur la ligne des lancers francs avec la possibilité d’offrir la victoire à l’extérieur à son équipe. Le moment choisi par Pippen pour lui rappeler que « le facteur ne passe pas le dimanche ».

Publicité

Si ces quelques mots auront totalement sorti le 2ème meilleur marqueur de l’histoire de sa série, les fans des Bulls ont eux tout tenté pour déconcentrer les autres joueurs du Jazz. Sur ESPN, Antoine Carr a expliqué pourquoi il aimait tant aller à Chicago, et comment les supporters étaient prêts à tout pendant les playoffs.

Lire aussi | Comment des équipes truquaient les matchs face aux Bulls de Jordan

Publicité

Une chose que j’ai toujours apprécié quand on jouait contre Chicago, c’est que les supporters essayaient toujours de nous déconcentrer. Des fois, tu étais dans ta chambre d’hôtel avant un match des Finales, et d’un coup, une mannequin Playboy débarquait devant ta porte avec un gâteau.

Elle arrivait avec un long manteau, et quand elle te présentait le gâteau, le manteau tombait, et elle était nue en dessous en mode « bienvenue à Chicago ». Si tu étais un jeune homme, et que la seule chose qui te détendait l’esprit avant ce match des Finales c’était de penser à une jolie fille, ça pouvait totalement te déconcentrer. Ça n’a pas marché sur moi, mais c’était un bon gâteau par contre.

Publicité




Si l’idée était simplement d’envoyer les Playmates nues délivrer un gâteau dans la chambre des joueurs pour leur faire tourner la tête, c’est du génie. En revanche, si d’autres services étaient commandés, on tend vers la prostitution, ce qui est évidemment bien plus grave.

Heureusement, les joueurs du Jazz ne semblent pas avoir mordu à l’hameçon… À quelques heures du match le plus important de leur carrière, ils avaient d’autres choses à faire que de lorgner sur ces livreuses d’un nouveau genre.

Publicité

Tous les moyens sont bons dans le sport pour décrocher un titre. Au final, les joueurs du Jazz doivent être reconnaissants pour ce bon gâteau reçu gratuitement.

Buzz Chicago Bulls NBA 24/24

Feed NBA 24/24