Publicité

NBA – Quand Michael Jordan a géré lui-même le transfert… d’un coéquipier

Michael Jordan a surpris ses coéquipiers dans une soirée bien particulière lors de sa saison rookie
NBC Sports (DR)

Parce qu’être le meilleur joueur du monde était parfois trop facile, il est aussi parfois arrivé à Michael Jordan de jouer au General Manager. Efficacité maximale, mais niveau délicatesse, on repassera.

Publicité

Quand on vous dit qu’il savait tout faire. A la fin des années 1980, Michael Jordan n’a pas encore gagné de titre, mais il est déjà une superstar dans la ligue et a les quatre pieds blancs du côté de Chicago. A tel point qu’il peut s’immiscer dans la gestion du roster, voire carrément dans les trades.

C’est ce qu’il s’est passé avec Brad Sellers. Drafté en 1986 pour être l’ailier-fort du futur des Bulls, Sellers a progressivement perdu du temps de jeu au profit de Horace Grant et Scottie Pippen, au point de se retrouver au point de rupture.

Publicité

Récemment, il a raconté à The Undefeated que pour partir, ce n’est pas vers Jerry Krause qu’il est allé, mais plutôt vers… Michael Jordan :

J’ai dit à MJ : « Tu dois leur dire que ça pas fonctionner pour moi ici ». Il m’a demandé si je voulais vraiment faire ça, et je lui ai dit que oui. Il m’a dit : « Ok. Je m’en occupe ».

Lire aussi | « MJ n’est pas le GOAT car il n’a pas battu une équipe sérieuse en Finales »

Vous connaissez His Airness : quand il promet de faire quelque chose, il tient parole. Dès le lendemain, l’affaire a été entendue. Sellers mangeait à Olive Garden, une chaîne de restaurants italiens, quand un des managers est venu l’apostropher :

« Michael Jordan est au téléphone ».

Sellers a pris l’appel.

« Ils t’envoient à Seattle demain », a dit Jordan. « Bonne chance, B »

Clair, net, précis, même si ce n’était pas forcément de gaieté de cœur pour MJ.

Publicité




Sellers a bel et bien été envoyé à Seattle, avant de jouer quelques années supplémentaires en NBA puis de poursuivre sa carrière loin des USA. L’intérieur a notamment joué en France, pour le Racing, Montpellier, Antibes et Hyères-Toulon, où il a pris sa retraite.

Publicité

Michael Jordan dans la peau du GM ? C’était plutôt prometteur, mais pas sûr que les fans des Hornets soient d’accord…

Chicago Bulls Déclarations Michael Jordan NBA 24/24

En direct : toute l'actu NBA