NBA – Avant Michael Jordan, les 5 chaussures signatures les plus populaires

0

Les Air Jordan ont révolutionné le concept de chaussures signatures dans le sport de haut niveau. À une époque où les modèles spéciaux ne dépassaient presque jamais la barrière du sport, His Airness a fait exploser cette frontière pour atteindre le grand public. Mais avant lui, quels étaient les modèles signatures à la mode en NBA ? Réponse dans ce top 5 vintage.

Publicité

PF Flyers « Bob Cousy All-American »

(crédit : sneakerhead.com/DR)

À priori, le modèle signature de Bob Cousy ressemble à une simple paire de Converse. Mais il y a bien plus que ça derrière la simplicité du design. En effet, la semelle était révolutionnaire pour l’époque. Dans les années 50′, pas de climatisation dans les salles, et pas forcément de petites mains pour essuyer la sueur sur le parquet. Alors pour Bob Cousy, les ingénieurs de PF Flyers ont imaginé une semelle ultra adhérente. Alors aujourd’hui, ça semble pas grand chose, mais à l’époque, c’était une innovation majeure.

Adidas « Jabbar »

(crédit : DR)

Aujourd’hui, le contrat signé par Kareem Abdul-Jabbar avec Nike peut sembler totalement dérisoire. Triple champion NCAA, Rookie de l’année, déjà l’un des meilleurs joueurs de la ligue… Adidas sent le bon coup, et propose 25 000$ par an au pivot ! Contre cette somme, la marque aux 3 bandes colle la tête de Kareem sur la languette de sa chaussure de basket. Un autre temps.

Puma « Clyde »

Le saviez-vous, Puma et Adidas sont deux marques créées par deux frères après une dispute familiale. Adolf a fondé Adidas, Rudolf a fondé Puma. Alors quand ce dernier a vu son frère signer Kareem Abdul-Jabbar, il s’est empressé de s’attacher les services du joueur le plus cool de la ligue à l’époque : Walt « Clyde » Frazier. Contre 5 000$ et des chaussures gratuites, Clyde accepte le deal. Et son modèle signature est aujourd’hui encore un classique dans le monde des sneakers : la Puma Suede.

Publicité

Converse « Dr. J Pro Leather »

(crédit : basketballnetwork/DR)

Les Chuck Taylor étaient les premières vraies chaussures de basket. Durant des années, Converse régnait d’ailleurs en maitre sur la ligue. Alors quand Adidas et Puma se sont lancés sur le marché dans les années 70′, la marque à l’étoile à contre attaqué de belle manière. En signant Doctor J Julius Erving, Converse a retrouvé son statut de marque à la mode.

Grosby « Bill Ray Bates Black Superman« 

(crédit : Bob Guerrero)

Quand on est surnommé « Black Superman », on mérite une chaussure à la hauteur. Mais Bill Ray Bates aura du attendre son départ de NBA pour gagner ce surnom, et ses chaussures… Comme de nombreuses stars dans les années 80′, le prolifique scoreur était accroc à la drogue dure, et il a été contrait de s’exiler aux Philippines. Dans l’archipel, il s’est rapidement adapté pour tourner à 46 points par match ! La marque australienne Grosby sent le bon coup, et lance la chaussure, qui aura un succès fou en Asie.

Lire aussi : Les modèles de sneakers interdits ou sanctionnés par la ligue depuis 1985

Si l’on se fie aux photos, la clé d’une chaussure qui fonctionne, c’est un design intemporel. La preuve, les Converse, Adidas, et Puma présentes dans ce classement sont encore à la mode aujourd’hui !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.