NBA – Charles Barkley justifie ses choix en carrière… et tacle Kevin Durant !

(DR)

Soupçonné d’avoir cherché une bague à tout prix en fin de carrière, notamment lors de son passage aux Rockets, Charles Barkley n’a visiblement aucun remords quant à ses choix. Pour lui, sa situation n’a rien à voir avec Kevin Durant, qui aurait lui choisi la facilité.

Publicité

Charles Barkley est sans conteste l’un des meilleurs intérieurs de l’histoire. Avec ses 22.1 points, 11.7 rebonds, et 3.9 passes de moyenne en carrière, le Chuckster a révolutionné le jeu, puisqu’il a montré aux dirigeants de toute la ligue qu’il était possible de dominer dans la raquette, même en mesurant moins de 2 mètres.

En fait, le plus gros point noir dans sa carrière est l’absence de titre. À l’image d’un Karl Malone ou d’un Allen Iverson, Barkley fait partie de ces rois sans couronne, de ces grands joueurs qui ont eu le malheur de tomber sur une encore plus grande dynastie, chose qui le suit encore à l’heure actuelle.

Publicité

Pourtant, Sir Charles le voulait ce titre ! C’est sans doute la raison pour laquelle, à 33 ans, il a demandé son trade de Phoenix à Houston. À l’aube de la saison 1996-1997, les Rockets viennent tout juste d’échouer dans leur quête du 3-Peat, et l’apport de Barkley aux côtés d’Hakeem Olajuwon et Clyde Drexler fait forcément des Texans les favoris à l’Ouest…

Finalement, ils n’atteindront jamais les Finales ensemble. Chose que Barkley ne regrette visiblement pas, puisque d’après son témoigne dans le podcast de Zach Lowe, il n’aurait même pas compté ses bagues en cas de succès avec les Rockets…

Lire aussi | Charles Barkley tacle le comportement de Michael Jordan

Publicité

Sincèrement, je n’aurais même pas compté une victoire finale comme un titre lors de mon passage à Houston. Je ne vais pas mentir, c’est la même chose pour Karl Malone. S’il avait remporté une bague avec les Lakers, ça n’aurait pas compté.

Charles Barkley ne croit visiblement pas en la quête aux bagues. Gagner un titre par tous les moyens nécessaires est une solution de plus en plus répandue chez les vétérans, et ça dérange le MVP 1993. Ce qui justifie ses propos sur Kevin Durant.

Publicité

Je ne serai jamais satisfait du choix de Kevin Durant de quitter Oklahoma City. Quand je demandais mes trades, je ne demandais pas à partir aux Bulls, aux Celtics, ou aux Lakers. Je voulais partir dans une équipe qui me donnait la chance de les battre !

À l’heure où seul le nombre de titres compte au moment de débattre sur les plus grands joueurs de l’histoire, l’opinion de Charles Barkley est rare. Surtout qu’il profiterait grandement de deux titres obtenus « à la Kevin Durant »…

Publicité

Feed NBA 24/24