Publicité

NBA – 10 anciens joueurs qui pourraient encore faire leur comeback (part 1)

(DR)

À l’heure où les franchises NBA prêtent principalement leur attention sur les futurs prospects de Draft pour se renforcer, les anciens joueurs de la ligue ne sont pas à oublier. Voici 5 premiers noms qui pourraient toujours prétendre à retrouver les parquets américains.

Publicité

Andrew Bynum (32 ans)

En 2011-12, Andrew Bynum apparaissait comme l’un des meilleurs pivots de la ligue. Aujourd’hui âgé de 32 ans, et malgré plusieurs blessures qui ont impacté son niveau, le double champion NBA avec les Lakers pourrait éventuellement rendre quelques services.

Publicité

Brandon Jennings (30 ans)

Tout le monde se souvient de son éruption lors de sa saison rookie, où il avait scoré 55 points dès son 7ème match. Brandon Jennings n’a certainement pas perdu ses capacités de scoreur à seulement 30 ans, et constituerait un bel élément dans la rotation d’une franchise. En mars 2018, il avait d’ailleurs signé un court contrat avec les Bucks après son passage en Chine.

Publicité

Jan Vesely (30 ans)

3 petites saisons, et puis s’en va. La carrière de Jan Vesely en NBA n’a pas été mémorable, mais le MVP en titre de l’Euroleague, aujourd’hui âgé de 30 ans, a depuis montré qu’il avait le talent pour évoluer dans la grande ligue.

Publicité




Nikola Mirotic (29 ans)

Après 5 saisons plutôt convaincantes outre-Atlantique, Nikola Mirotic a décidé l’été dernier de retrouver son Europe natale. Son contrat avec le Barça s’étend jusqu’en 2023, année où il soufflera simplement ses 32 bougies.

Publicité

O.J. Mayo (32 ans)

On n’est pas choisi en 3ème position de sa Draft pour rien, à quelques exceptions près. Le talent d’O.J. Mayo était aussi indéniable… que son penchant pour la drogue. Suspendu par la ligue en 2016, l’ancien scoreur de Milwaukee, 32 ans au compteur, a certainement toujours de quoi offrir à plusieurs équipes NBA.

Lire aussi : Les 10 meilleurs free agents qui seront disponibles cet été

Malgré leur absence de la ligue depuis plusieurs mois, voire années, ces joueurs ont prouvé qu’ils avaient le niveau pour évoluer en NBA. Ils pourraient donc toujours se trouver dans le radar de certaines franchises.

En direct : toute l'actu NBA