NBA – Les 10 meilleurs free agents qui seront disponibles cet été

0

À l’heure où la reprise de la saison 2019-2020 est encore incertaine, certains dirigeants portent déjà leur attention vers la prochaine free agency. Quels sont les noms à cocher pour les différents front offices ? On vous offre une petite sélection de 10 joueurs qui pourraient rendre de jolis services à leur prochaine équipe.

Publicité

// Breaking : La NBA a annoncé la date de reprise et les 4 formats possibles ! Plus d’infos ici

10. Davis Bertans (non-resteint)

5 franchises sur Davis Bertans
(crédit : Yahoo Sports/DR)

Stats en 2019-20 : 15.4 points, 4.5 rebonds, 1.7 passes, 42.4% à 3 points

Le profil du shooteur letton de 27 ans a de quoi plaire à de nombreuses équipes. En janvier dernier, 5 grosses écuries faisaient partie des potentiels lieux d’atterrissage pour le joueur des Wizards.

9. Danilo Gallinari (non-restreint)

Danilo Gallinari convoité sérieusement par 2 franchises
(crédit : Reddit/DR)

Stats en 2019-20 : 19.2 points, 5.5 rebonds, 2.1 passes, 40.9% à 3 points

À 32 ans, l’italien réalise l’une des meilleures saisons de sa carrière au Thunder. Son statut d’agent libre non-restreint, couplé à son profil très recherché sur le marché, pourraient pousser les deux franchises qui s’intéressent à lui à lui faire une offre concrète.

8. Bogdan Bogdanovic (restreint)

Deux franchises intéressées par Bogdan Bogdanovic
(crédit : DR)

Stats en 2019-20 : 14.5 points, 3.2 rebonds, 3.2 passes, 1.0 interception

Son nom est longtemps revenu dans des rumeurs de trade avec les Lakers, tandis que deux autres franchises s’intéressaient à son dossier en tout début de saison. À voir si Sacramento souhaitera à tout prix le conserver dans les mois à venir.

7. Fred VanVleet (non-restreint)

(crédit : Jonathan Daniel)

Stats en 2019-20 : 17.6 points, 3.8 rebonds, 6.6 passes, 38.8% à 3 points

Non-drafté à sa sortie de Wichita State, le meneur des Raptors pourrait prétendre à un gros contrat. Tandis que Toronto souhaite plutôt s’assurer de conserver Pascal Siakam et Serge Ibaka, son avenir pourrait s’écrire loin du Canada.

6. Gordon Hayward (player option)

Une bonne nouvelle pour Gordon Hayward ?
(crédit : Boston Globe/DR)

Stats en 2019-20 : 17.3 points, 6.5 rebonds, 4.1 passes, 39.2% à 3 points

Avec une player option à 32 millions de dollars pour la saison prochaine, on imagine mal Gordon Hayward tester le marché cet été. Son lourd passif de blessures pourrait néanmoins le pousser à assurer son futur avec un contrat longue durée.

5. Montrezl Harrell (non-restreint)

(crédit : DR)

Stats en 2019-20 : 18.6 points, 7.1 rebonds, 1.7 passe, 1.1 contre

Star du banc des Clippers depuis trois saisons, l’intérieur de 26 ans possède un profil qui plairait à n’importe quel GM. Agent libre non-restreint d’ici quelques mois, il ne devrait pas poursuivre sa route à L.A., qui ne pourra pas se permettre un énième gros contrat.

4. DeMar DeRozan (player option)

DeMar DeRozan sur le départ ?
(crédit : Kim Klement-USA TODAY Sports)

Stats en 2019-20 : 22.2 points, 5.6 rebonds, 5.6 passes, 1.0 interception

Sa cote de popularité sur le marché a beau avoir chuté ces dernières années, DeMar DeRozan n’en reste pas moins une option à ne pas négliger lors de la prochaine free agency. Une équipe de l’Est l’aurait déjà placé dans sa bucket list.

3. Andre Drummond (player option)

Andre Drummond sous le maillot des Cleveland Cavaliers
(crédit : HoopsHabit/DR)

Stats en 2019-20 : 17.7 points, 15.2 rebonds, 2.7 passes, 1.5 interception, 1.4 contre

Tout comme dans le dossier de Gordon Hayward, décliner sa player option semble être la moins bonne décision à prendre pour Andre Drummond. Les rapports affirment que le pivot devrait rester à Cleveland, mais les Celtics pourraient notamment rester à l’affut.

2. Brandon Ingram (restreint)

Quel futur pour Brandon Ingram ?
(crédit : Layne Murdoch Jr.)

Stats en 2019-20 : 24.3 points, 6.3 rebonds, 4.3 passes, 38.7% à 3 points

Les Pelicans ont de quoi se frotter les mains en ayant récupéré Brandon Ingram l’été dernier. L’ailier de 22 ans constitue l’une des grandes lueurs d’espoir de la franchise avec Zion Williamson, et NOLA ne souhaiterait en aucun cas séparer son duo prometteur. Méfiance, tout de même.

1. Anthony Davis (player option)

NBA - Pourquoi Anthony Davis n'a toujours pas de chaussure signature
(crédit : Bleacher Report/DR)

Stats en 2019-20 : 26.7 points, 9.4 rebonds, 3.1 passes, 1.5 interception, 2.4 contres

L’été d’Anthony Davis semblait tout tracé, alors qu’il déclinait une offre de 4 ans et 146M$ de la part des Lakers il y a quelques semaines. Postulant à un contrat max de plus de 200M$, il pourrait néanmoins revoir ses plans compte tenu de la crise financière liée au coronavirus.

Lire aussi : 3 moves à faire cet été pour les Lakers si la saison ne reprend pas

Si une tendance semble déjà se dégager pour certains des cas cités, d’autres restent des dossiers attractifs pour des franchises capables de satisfaire leurs exigences salariales.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.