NBA – 10 anciens joueurs qui pourraient faire leur comeback (part 2)

0

À l’heure où les franchises NBA prêtent principalement leur attention sur les futurs prospects de Draft pour se renforcer, les anciens joueurs de la ligue ne sont pas à oublier. Voici 10 noms qui pourraient toujours prétendre à retrouver les parquets américains (partie 2).

Publicité

Si vous avez manqué la première partie de notre chronique, vous pouvez découvrir 5 joueurs supplémentaires dans cet article.

Larry Sanders (31 ans)

Les anciens membres des Bucks traversent décidément des carrières difficiles, et Larry Sanders ne fait pas exception. Son état mental préoccupant le maintient pour l’heure loin des parquets, mais ce ne sont pas ses 31 ans qui risquent de dissuader les dirigeants de lui offrir une nouvelle chance.

Jeremy Lin (31 ans)

Après plusieurs années à naviguer dans la ligue sans trouver un rôle qui lui convenait, Jeremy Lin a rejoint Beijing Shougang Ducks l’été dernier. À 31 ans, son profil pourrait encore convaincre certaines franchises de l’attirer de nouveau aux États-Unis.

Darren Collison (32 ans)

Courtisé par Clippers et Lakers il y a quelques mois, Darren Collison avait finalement décidé de patienter avant d’effectuer son retour dans la ligue. Il s’était retiré des parquets en juin 2019 afin d’aider les populations avec les Témoins de Jéhovah. Son retour pourrait intervenir dès la saison prochaine pour le meneur de 32 ans.

Publicité

Lance Stephenson (29 ans)

Son passage remarqué aux Lakers ayant étrangement abouti… en une signature en Chine, Lance Stephenson et ses 29 ans font figure d’option non-négligeable pour les équipes de la ligue.

Michael Beasley (31 ans)

Lui aussi reste sur un passage aux Lakers, et évolue actuellement dans la ligue chinoise. De par ses capacités de scoreur naturel, Michael Beasley apparaitra toujours comme une piste de choix pour les GM, même à 31 ans.

Voir 5 anciens joueurs de plus

Malgré leur absence de la ligue depuis plusieurs mois, voire années, ces joueurs ont prouvé qu’ils avaient le niveau pour évoluer en NBA, et pourraient toujours se trouver dans le radar de certaines franchises.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.