NBA – Steve Kerr remet en cause les propos de Jordan dans The Last Dance

0

Parmi tous les sujets mémorables abordés dans The Last Dance, celui de la bagarre entre Michael Jordan et Steve Kerr a énormément retenu l’attention du public. Mais selon Steve Kerr, la version de Jordan pourrait avoir été tronquée.

Publicité

En tant que coéquipier de Michael Jordan, il fallait être prêt à affronter son lot d’épreuves et de tensions avec le leader des Bulls. The Last Dance relate d’ailleurs parfaitement la difficulté que pouvait représenter le fait de faire équipe avec lui. Les Horace Grant et Scott Burrell ont d’ailleurs pu y témoigner toutes leurs mésaventures.

Un autre ancien partenaire de Jordan a connu son épisode chaud avec le numéro 23, probablement celui qui reste le plus symbolique. Lors d’une séance d’entrainement tenue durant l’été 1995, ce dernier a réussi l’exploit de faire dégoupiller Steve Kerr, pourtant très calme en temps normal. Le déroulé de la fameuse scène, principalement raconté par Jordan dans le documentaire, a logiquement fait beaucoup réagir.

Cependant, d’après Kerr, sa version des faits ne serait pas totalement exacte. Le coach de Warriors est venu la rectifier dans The Lowe Post, affirmant que la brouille était bien plus profonde qu’il n’y parait.

Lire aussi | « Michael Jordan a menti sur plusieurs choses dans The Last Dance »

J’avais un souvenir différent de ce que Michael a raconté dans le show. Je me souvenais que Phil était monté dans son bureau pendant que l’on s’entrainait, parce qu’il devait répondre à un coup de fil de la ligue ou quelque chose comme ça. Et c’est là que les choses se sont envenimées.

Ensuite, Phil est descendu pour voir ce qui se passait. Et je me rappelle le voir venir vers moi, et me dire : « Il va falloir que tu arranges ça. » Et je lui sors : « Mon œil ou ma relation avec Michael ? »

Visiblement, l’œil au beurre noir du meneur ne semblait pas être la principale préoccupation du coach des Bulls. Ses deux joueurs apprenaient alors à se connaitre depuis quelques semaines, et leurs rapports ne partaient pas forcément dans la bonne direction. Très attentif quant à l’alchimie au sein de son groupe, Phil Jackson a finalement eu le bonheur de les voir se rabibocher par la suite.

Ce qui est considéré comme une simple brouille amicale avec Steve Kerr par Jordan, était en réalité bien plus profond dans l’esprit de l’ancien meneur. Décidément, les accusations de mensonge se multiplient à l’encontre de His Airness.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.