NBA – Le geste fort de Bill Russell contre Donald Trump et le racisme

(DR)

Bill Russell est un pionnier en NBA dans la lutte contre le racisme. Joueur noir à une époque où cela était encore exceptionnel, qui plus est dans une ville historiquement blanche, le pivot légendaire des Celtics sait ce qu’est la discrimination. En cette période de tension raciale forte, Russell a publié un message fort sur Twitter.

Publicité

Donald Trump est un président unique dans l’histoire des États-Unis. Alors ce n’est pas surprenant de le voir faire sa campagne électorale en se servant des tensions fortes qui agitent son pays. Quand beaucoup tenteraient d’apaiser la situation pour éviter l’implosion, lui rajoute un peu d’huile sur le feu via les réseaux sociaux.

Publicité

(Durant l’hymne national) nous devrions tous nous tenir droits et grands, idéalement avec un garde-à-vous ou une main sur le coeur. Il y a plein de choses sur lesquelles les gens peuvent protester, mais pas le drapeau américain. PAS DE GENOU À TERRE !

Le « kneeling » dont il est question, c’est le geste forte créé par Colin Kaepernick en 2016, symbole de la lutte contre les violences policières et les inégalités aux USA. Aujourd’hui ce geste est repris par tous, même Bill Russel, pionnier dans la lutte contre le racisme dans le sport. Le message de la légende des Celtics est fort.

Lire aussi | Le chant anti-Trump de Stephen Curry dans les manifestations

Publicité

Donald Trump, tu as affirmé que mettre un genou au sol était un manque de respect et pas patriotique, mais ce geste n’a jamais été fait pour ça. Tu es là pour diviser, tu es un lâche. C’est très courageux de s’élever pour ce qui est juste et risquer sa vie au milieu d’une pandémie. #BlackLivesMatter #FierDeMeMettreAGenou

Publicité

S’il y a bien une légende qui est consciente du courage qu’il faut pour lutter contre le racisme aux États-Unis, c’est Bill Russell. Quand on sait que le FBI avait établi tout un dossier sur lui dans les années 60′ en le qualifiant de « n*gre arrogant », il connait la persécution.

Cette prise de position n’a rien de surprenante. Il y a quelques jours, Bill Russell confessait aussi s’être rendu dans des manifestations pacifiques en l’honneur de George Floyd. À 86 ans, il doit regretter de se retrouver encore une fois dans ce genre de situation…

Publicité

Le pivot aux 11 bagues doit avoir une sale impression de déjà-vu… Plus de 50 ans après son passage dans la ligue, il voit encore les joueurs manifester pour les droits de la communauté afro-américaine.

NBA 24/24

Publicité

Dernières actualités