NBA – Un catcheur révèle que Jordan lui a manqué de respect… avant de devenir son ami

Michael Jordan sous le maillot des Bulls
(DR)

Les amateurs de la WWE et de catch connaissent le nom de Mark Henry. Pour les autres, dites-vous simplement que Michael Jordan a osé s’attaquer à un colosse d’1m90 pour 180 kilos lors des Jeux Olympiques 1996. Mais comme on l’aurait tous fait, His Airness a vite rétro-pédalé !

Publicité

Si la Dream Team 1996 reste moins célèbre que sa grande sœur de 1992, c’est en partie à cause de l’absence de Michael Jordan. Mais si le tout récent champion NBA a décliné l’invitation de Team USA pour participer aux JO d’Atlanta, il a bien retrouvé ses coéquipiers internationaux durant leur rassemblement. L’occasion pour lui de croiser la route de Mark Henry.

(DR)

Avant de devenir une star du catch et de la WWE, le mastodonte de 180 kilos a fait carrière dans l’haltérophilie, et a notamment représenté les États-Unis lors des JO 1992 et 1996. Sa première rencontre avec MJ est donc intervenue dans cette dernière édition, et ne s’est pas franchement déroulée de la meilleure des manières.

Publicité


Michael m’a demandé qui j’étais, parce que je n’étais pas en accord avec l’environnement qui n’était composé que de joueurs de basket. Et il était là : « Qui est ce gros gars ? », et je comprends ça. Mais ma mère disait « Fais attention à ce que tu dis, et surtout à la manière dont tu le dis. » Et j’ai trouvé que la manière dont il m’a dit ça était très irrespectueuse.

Publicité




Malgré son gabarit pas forcément adapté à tous les sports, l’haltérophile était un grand fan de basket, et profitait donc de la réunion des athlètes américains pour passer du temps avec les stars de la NBA. Il avait d’ailleurs montré ses talents lors d’un Dunk Contest spécial célébrités en 1994, avec un dunk à une main qui avait enflammé le public.

Lire aussi | Le jour où Jordan a failli se faire frapper par… Mike Tyson !

Publicité

Quoiqu’il en soit, son premier contact avec Jordan aurait donc très vite pu mal tourner. His Airness était certes au sommet de sa gloire, mais n’aurait pas fait le poids face à lui. Heureusement, le joueur des Bulls a vite compris qu’il valait mieux pour lui qu’il fasse rapidement amende honorable.

Je suis allé le confronter, et il s’est excusé. Il m’a même invité à sa fête d’anniversaire au All-Star Game suivant. J’y suis allé, je lui ai souhaité un bon anniversaire, je me suis amusé et je suis rentré chez moi !

Publicité

Car avant d’être un compétiteur farouche et prêt à relever n’importe quel défi, Mike restait un joueur intelligent, qui savait choisir ses batailles. Celle face au catcheur se révélait bien trop relevée pour y prendre part.

Michael Jordan ne recule devant rien, si ce n’est devant une force de la nature comme Mark Henry. Et on en va certainement pas le lui reprocher.

Déclarations Michael Jordan NBA 24/24

Toute l'actu NBA