NBA – Les équipes qui ont le calendrier le plus difficile avant les playoffs

Anthony Davis rejoint Shaq, LeBron James impressionnante série
Sport Addicts (DR)

Alors que les calendriers des 22 équipes qui prendront part à la fin de saison viennent d’être dévoilés, des statisticiens se sont déjà amusés à estimer la difficulté à laquelle devra faire face chaque franchise. Certaines d’entre elles auront ainsi très fort à faire.

Publicité

Des projections avaient été faites, la version officielle est désormais connue. La reprise de la NBA se déroulera bien le 30 juillet prochain à Orlando, puisque les calendriers de chaque franchises viennent d’être dévoilés. Les 22 équipes qui se retrouveront en Floride savent donc désormais à quoi s’en tenir.

Forcément, les analyses des différents calendriers n’ont pas tardé à se multiplier dans les médias américains et sur les réseaux sociaux. Jacob Goldstein, statisticien de renom dont les travaux portent sur la ligue, a ainsi dressé le classement de difficulté des oppositions qui attendent toutes les franchises impliquées.

Publicité

On commence avec les calendriers les plus corsés, réunis dans le tableau juste ci-dessous.

(crédit : Jacob Goldstein)

Publicité

Première leçon à tirer de cette liste : les joueurs du Heat devront se montrer fin prêts pour le retour sur les parquets s’ils veulent conserver leur belle 4ème place à l’Est. Leurs principaux poursuivants, que sont les Pacers et les Sixers, possèdent de leur côté un calendrier aux apparences bien plus avantageuses. Preuve avec la seconde partie du classement.

Lire aussi | Les Knicks signent un ex-Brooklyn… et coupent un chouchou des fans !
(crédit : Jacob Goldstein)

Publicité

Parmi les 3 équipes annoncées comme favorites au titre, à savoir Bucks, Clippers et Lakers, ce sont ces derniers qui devraient être le plus mis à contribution. Certains fans des Angelinos verront ça d’un mauvais œil, d’autres diront que cela constituera une préparation idéale en vue des playoffs.

Enfin, la facilité extrême sur le papier de l’agenda des Pelicans fait beaucoup parler. Alors que des rumeurs font état de la volonté de la ligue de voir LeBron et Zion Williamson s’affronter en playoffs, ce chiffre pousse quelques fans à crier au complot. Il faut néanmoins rappeler que la Nouvelle-Orléans possédait quoi qu’il en soit l’un des meilleurs calendriers de la ligue avant son interruption.

Publicité

Le Heat en grand danger potentiel, les Lakers remis d’office dans le grand bain, et des Pelicans qui n’auront pas l’excuse du calendrier pour ne pas aller chercher la 8ème place à l’Ouest : voilà les principaux enseignements que l’on peut tirer du planning de la ligue.

Les dernières actualités