NBA – La ligue a la technique pour lutter contre les gros mots, Mitchell pas d’accord !

0

Qui dit reprise inédite dit situations inédites à gérer. L’une d’entre elles concerne… les gros mots, et l’idée d’Adam Silver ne fait pas que des heureux !

Publicité

Quiconque a déjà joué au basket le sait : sur un terrain, ça trash-talke, ça parle. Et parfois, ça parle mal. En NBA, les provocations sont même légion entre joueurs, et il n’est pas rare, pour ne pas dire fréquent, que des noms d’oiseaux soient échangés.

Dans le contexte d’une bulle NBA où les matchs se joueront sans spectateurs, voilà qui pose problème. Adam Silver ne tient pas à ce que les gens devant leur écran aient droit à une pluie de noms d’oiseaux, et il a trouvé la parade.

Vos matchs de fin de saison devraient en effet être diffusés en « faux-direct », avec un léger retard par rapport au vrai « live » :

Les joueurs, quand ils sont sur le parquet, se disent des choses car ils savent qu’avec le bruit dans la salle, personne n’entendra.

Lire aussi | Le sexe, problème majeur pour la reprise ?

Là, ils vont probablement devoir s’adapter car ce qu’ils diront sera capté par les micros. Et très sérieusement, on va probablement devoir utiliser un petit décalage par rapport au direct.

L’idée est évidemment de satisfaire les gros sponsors, et de garder le produit le plus « family-friendly » possible. Rappelons qu’un faux public, inspiré des samples de NBA 2K, pourrait aussi être utilisé.

Ce qui est certain, c’est que l’idée n’a pas l’air de plaire à Donovan Mitchell, qui veut entendre du sale :

Naaan laissez-moi entendre ça 😂😂

Donovan Mitchell ne pourra pas y faire grand chose : la NBA va sûrement adopter un léger différé pour être tranquille de ce point de vue-là et s’épargner toute polémique inutile. Et on la comprend.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.