NBA – 20 records hallucinants détenus par Wilt Chamberlain

0

Il y a ceux qui détiennent quelques records, il y a ceux qui en ont beaucoup, et il y a ceux qui en ont une montagne. Wilt Chamberlain se range dans la dernière catégorie, avec certains accomplissements à peine croyables.

Publicité

« Faire un record, c’est bien. En faire un imbattable, c’est mieux ». Non, Wilt Chamberlain n’a jamais prononcé cette phrase, mais il aurait pu. On irait même jusqu’à dire qu’il aurait dû, puisque personne ne les a battus depuis sa retraite il y a bientôt 50 ans. Véritable monstre au début des années 1960, le Big Dipper a mis la main sur un paquet de records. Ici, on se concentre uniquement sur les plus dingues d’entre eux. C’est parti.

  • Plus de points en une mi-temps (59)
  • Plus de LF réussis en un seul match (28)
  • Plus de tirs tentés en un seul quart-temps (21)
  • Plus de tirs tentés en une mi-temps (37)
  • Plus de tirs réussis en une mi-temps (22)
  • Plus de tirs tentés en un match (63)
  • Plus de tirs réussis en un match (36)
  • Plus de points totaux sur une saison (4029)
  • Plus de points de moyenne sur une saison (50.4)
  • Plus de matchs à 50 points sur une saison (52 !)
Lire aussi | La ligne de stats inhumaine qu’aurait réussi Wilt Chamberlain en 1968
  • Plus de matchs à 60 points consécutifs (4)
  • Plus de matchs de suite en étant le meilleur marqueur (40)
  • Meilleur PPG de l’histoire pour un rookie (37.6)
  • Plus de points pour un joueur dans son premier match NBA (43)
  • Plus de points pour un rookie dans un seul match (58)
  • Plus de points totaux sur une saison pour un rookie (2707)
  • Joueur le plus rapide à atteindre 15k, 20k, 25k, 30k points en carrière
  • Plus de tirs réussis en une saison (1597)
  • Plus de tirs réussis dans une série en 7 matchs (113)
  • Plus de saisons à tirer le plus de LF de la ligue (9)

Publicité

Si tout ça vous a mis en appétit, on a pensé à vous avec une vidéo des highlights de Wilt dans ses plus grandes années. Impressionnant.

Un monstre, voilà ce qu’était Wilt Chamberlain en NBA. Et si c’est son meilleur ennemi Bill Russell qui raflait les bagues, le Big Dipper était intouchable sur le plan individuel.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.