NBA – L’adversaire assez méconnu qui a « choqué » Michael Jordan

michael jordan chicago bulls
(DR)

Très méticuleux dans la préparation de ses matchs, Michael Jordan savait généralement tout des adversaires qu’il s’apprêtait à affronter. Malgré cela, l’un d’eux est parvenu à surprendre His Airness par son niveau et son répondant.

Publicité

Pour qu’un adversaire surprenne, et même aille jusqu’à choquer Michael Jordan, il avait plutôt intérêt à se lever tôt. Difficile en effet de prendre de court une légende qui se distinguait autant par ses performances sur les terrains que pas son travail de l’ombre loin des parquets. L’icône des Bulls connaissait la ligue comme sa poche, et avait bien en mémoire les menaces potentielles côté adverse lors de chaque rencontre qu’il jouait.

Il avait par exemple certainement connaissance du danger offensif que représentait le seul joueur qui a plus scoré que lui sur l’ensemble d’une série de playoffs, même si son nom n’évoque plus rien aujourd’hui. Et pourtant, MJ lui-même avouait en 2013 avoir été « choqué » par un ancien des Celtics dont l’identité reste légèrement méconnue du grand public.

Publicité

Ce joueur, c’est Reggie Lewis. L’arrière au destin tragique s’est distingué aux yeux de Jordan lors de la saison 1988-89, durant laquelle Larry Bird n’a pris part qu’à 6 matchs en début de saison avant de se blesser gravement. Pour sa deuxième année en NBA, Lewis voit donc ses responsabilités subitement grandir, tout comme la pression qui l’entoure. Un contexte que connaissait Jordan, comme il le raconte dans les colonnes d’ESPN.

Il était clair que les attentes autour de Reggie étaient très élevées à ce moment-là. Il avait beaucoup de pression, mais cela n’avait pas l’air de l’affecter plus que ça.

Publicité

Titularisé de plus en plus régulièrement par son coach Jimmy Rodgers, le 22ème pick de la Draft 1987 se signale notamment face aux Hornets, le 23 novembre, avec 20 points et 4 rebonds en 26 minutes de jeu. Suite à plusieurs performances de ce genre, il obtient donc sa place dans le cinq pour affronter les Bulls le 6 décembre.

Lire aussi | Le seul joueur que Michael Jordan considérait « aussi bon que lui »

À 23 ans, le sophomore se retrouve donc opposé au Défenseur de l’Année en titre, qui tourne jusqu’ici à 36.3 points cette saison. Son matchup de gala a donc tout d’un cadeau empoisonné. Et pourtant, il offre à son adversaire direct une résistance rare, et lui rend quasiment chacun de ses paniers. His Airness se souvient :

Publicité

Il représentait un matchup difficile. Il avait ces longs bras qui me dérangeaient vraiment. J’essayais d’être agressif face à lui. J’essayais de tirer avantage de son attitude passive, mais il ne se laissait pas faire. Il n’a jamais abandonné sa propre agressivité. Il m’a choqué, en quelque sorte.

Dans la courte défaite des siens (100-105), Lewis termine avec 33 points – son record personnel à l’époque, 6 rebonds et 4 passes. Malgré les 38 points, 9 rebonds et 6 passes compilés par Jordan en retour, ce dernier a donc conservé un très bon souvenir de son adversaire, encore auteur de 32 points face à lui quelques mois plus tard.

Publicité


Révélation de la saison 1988-89 chez les Celtics, Reggie Lewis a profondément marqué la mémoire de Michael Jordan, qui garde encore aujourd’hui de lui une excellente image.

Boston Celtics Déclarations Michael Jordan NBA 24/24

Publicité

Dernières actualités