NBA – Malgré la victoire, Brett Brown détruit ses Sixers

Brett Brown en discussion avec Ben Simmons et Joel Embiid lors d’un match des Phildelphia Sixers
Steven M. Falk

Malgré la victoire de ses joueurs cette nuit face à des Spurs en pleine bourre (132-130), Brett Brown n’est pas encore convaincu par les performances de son groupe. Raison pour laquelle il a voulu remettre les choses au clair avec tout le monde. Il va falloir corriger cette attitude à Philadelphie !

Publicité

Les Sixers jouent gros dans la bulle… Non seulement une défaite prématurée en playoffs pourrait sonner le glas du duo Ben Simmons / Joel Embiid, qui ne semble décidément pas en mesure de passer un cap, mais les mauvaises performances pourraient aussi venir à bout de Brett Brown.

Et dieu sait que la tâche s’annonce compliquée pour des Sixers qui ne savent pas comment gagner sans le soutien de leur public (10 victoires pour 25 défaites cette saison à l’extérieur). Preuve de cette fragilité, Philadelphie a du s’incliner face au 53 points de TJ Warren lors de son match de reprise… Et cette nuit encore, ils ont du batailler d’arrache pied pour venir à bout des Spurs.

Publicité


Très inquiet pour son équipe, le coach a d’ailleurs tenu à mettre les choses au clair avec ses joueurs, même après la victoire face aux Spurs. L’attitude dans les fins de match n’est pas la bonne, et Brown sait que cela ne pardonnera pas en playoffs.

Publicité

Je pense que l’attitude de l’équipe craint. Ça ne représente en rien ce en quoi nous croyons, et ce dont nous parlons tous les jours. Nous avons eu de la chance de l’emporter cette nuit. Sur nos deux derniers 4ème quart temps, nous avons pris 46 points contre Indiana, et 43 contre San Antonio.

Lire aussi | La très mauvaise soirée de Ben Simmons

Ce n’est pas comme ça que nous réussirons à faire quelque chose de grand cette saison. Et je sais que nous sommes totalement capables de nous ressaisir. Nous devons opérer un changement immédiat, et nous rendre compte que nous n’avons pas la capacité de choisir nos matchs ou nos périodes.

Publicité

C’est ce que nous avons fait sur les deux derniers matchs, et nous aurions du perdre. Énorme respect aux Pacers et aux Spurs. En général, nous n’allons jamais nous en sortir. Notre attitude ne représente pas qui nous sommes en tant qu’équipe et nous devons changer ça.

Quand le tempo va baisser en playoffs, les Sixers vont devoir être capables de faire les stops défensifs nécessaires dans les fins de match. Et pour l’instant, ils ne semblent pas en mesure d’arrêter qui que ce soit dans les moments importants. 89 points encaissés sur les 20 dernières minutes des deux derniers matchs, c’est trop.

Publicité

Ce qui est rassurant en revanche, c’est que Philadelphie semble en mesure de marquer des points à la pelle. Joel Embiid est plus dominant que jamais, et il pourrait être la clé d’un bon parcours des Sixers cette saison.

Mieux vaut prévenir que guérir. Brett Brown fait bien de hausser le ton maintenant, pour remobiliser ses troupes avant le début des playoffs.

Publicité

Dernières actualités