NBA – Les 5 carrières les plus courtes de l’histoire

Steven Hill sous le maillot des Portland Trail Blazers lors d’un match de pré-saison NBA
Sam Forencich

Si obtenir une place en NBA constitue un exploit rare, s’y imposer dans la durée relève quasiment de l’impossible. Les 5 joueurs n’ayant passé qu’une poignée de minutes sur les parquets de la ligue, tout au plus, ne vous diront certainement pas le contraire.

Publicité

L’histoire de la NBA est bien évidemment avant tout marquée par le passage de ses icônes, qui s’y sont implantées durant de longues années pour remplir les pages de sa glorieuse légende. Mais parce qu’il est bien trop facile et commun de s’attarder sur ces carrières d’une vingtaine de saisons, il faut aussi savoir mettre en lumière… leur exact opposé.

Car ce ne sont pas les histoires longues qui sont les plus fréquentes dans la ligue, mais bien celles passagères, voire d’un soir. D’innombrables joueurs au nom obscur ont espéré s’y installer et y rencontrer le succès de leurs illustres prédécesseurs. Certains n’ont même pas eu la chance de bénéficier de temps de jeu. D’autres n’ont eu ce plaisir que durant l’espace de quelques secondes.

Publicité

Dans l’histoire, seuls 66 des quelque 4.400 joueurs qui ont foulé les parquets NBA ne l’ont fait qu’à l’occasion d’un seul match. Au vu de ce ratio ridicule, on peut donc en quelque sorte considérer cet accomplissement comme un exploit. Cinq d’entre eux se distinguent de leurs pairs, puisqu’ils ne s’y sont pas éternisés… plus de 2 minutes 30.

Pour le bien de cette liste, forcément appelée à évoluer dans les années à venir, les joueurs relativement jeunes, et qui ont donc encore une chance de retrouver la ligue et d’améliorer leur bilan, ont été mis de côté. Les cinq joueurs retenus sont quant à eux soit retraités, soit au crépuscule de leur carrière.

Publicité

Débutons donc avec le cas de Steven Hill (photo), pivot de 2m13 et 112 kilos qui a vécu son heure de gloire en 2008. Non-drafté à sa sortie de NCAA, il n’est par la suite pas conservé par les Blazers, qu’il avait rejoint via un contrat non-garanti. Le Thunder lui offre sa chance quelques semaines plus tard, et P.J. Carlesimo lui octroie 2mn26 de jeu face au Magic, le 12 novembre. Bilan : 2 points et 3 rebonds.

Lire aussi | Les records les plus honteux de l’histoire

Poursuivons ensuite avec Gani Lawal, qui a vécu un réveillon du jour de l’An féérique en 2010. Le 31 décembre, il reçoit en effet un joli cadeau de la part du coach des Suns, Alvin Gentry, et participe à 1mn56 de la victoire des siens face à Detroit. Le temps pour lui de signer… une faute, ce qui ne l’a certainement pas empêché de bien célébrer le début de l’année 2011.

Publicité

Vient ensuite Andrew Panko, bien connu des fans de basket français suite à son année au SLUC Nancy entre 2015 et 2016. 15 ans plus tôt, c’est sous le maillot des Hawks qu’il entrait sur le parquet de la Phillips Arena contre les Warriors, le 11 janvier 2001. En 33 secondes, l’ailier n’a pas compilé une seule unité statistique, mais pouvait se satisfaire d’avoir pris part à une victoire (107-96).

Même cas de figure pour Alex Scales, qui n’a cependant bénéficié que de 9 secondes pour faire ses preuves avec les Sonics le 19 novembre 2005. Un temps de jeu évidemment trop court pour montrer quoi que ce soit pour l’ancien arrière de la fac d’Oregon, qui affiche cependant lui aussi un bilan victoires/défaites immaculé.

Publicité

Enfin, le nom de JamesOn Curry est peut-être le plus connu de cette liste, puisqu’il appartient au détenteur du record absolu en la matière. Si Alex Scales a bénéficié de 9 secondes en carrière, Curry affiche un total encore moins glorieux. Son parcours pour arriver jusqu’à cet apogée (très) éphémère vaut cependant le coup d’œil. C’est d’ailleurs pour cela qu’on vous propose un article entièrement dédié à son sujet.

De quelques minutes à quelques secondes seulement… L’expérience d’une vie se révèle parfois beaucoup trop courte pour certains anciens joueurs NBA, qui n’auront jamais (eu) l’opportunité de s’extraire de ce classement.

All-Time Classements (NBA) NBA 24/24

Publicité

Dernières actualités