NBA – Les 5 plus gros shoots de la carrière de Damian Lillard

(DR)

Reconnu pour son sang froid dans les moments les plus chauds, Damian Lillard tient cette image de ses nombreux shoots mythiques inscrits dans sa carrière. En voici les 5 plus mémorables.

Publicité

5. Blazers vs. Hornets, 16 décembre 2012


Rookie, Damian Lillard reçoit les New Orleans Hornets à Portland après un gros match livré contre San Antonio (29 points, 7 rebonds, 6 passes). Il connait plus de difficultés ce soir-là au tir, mais conclut la rencontre de la meilleure des manières avec son premier game-winner en carrière.

Publicité

4. Blazers @ Cavaliers, 17 décembre 2013


Quasiment un an jour pour jour plus tard, Dame signe deux game-winners sur deux matchs consécutifs. Le second, face aux Cavaliers, lui permet de terminer le match avec 36 points, 10 rebonds et 8 passes. C’est alors déjà le 4ème shoot de ce type dans sa carrière.

Publicité

3. Blazers @ Mavericks, 11 août 2020


Un record en carrière de points inscrits égalé sur ce tir, une victoire capitale dans la course aux playoffs au bout… Le 3 points teinté de réussite planté par Lillard sur la tête des Mavericks dans la bulle d’Orlando était rempli d’enjeu, mais aussi d’une symbolique touchante.

Publicité

2. Blazers vs. Thunder, 23 avril 2019


Un game-winner ? Trop commun pour le meneur de Portland. Lors du premier tour des playoffs 2019, il clôt la série face au Thunder sur un shoot ultra-longue distance monumental, sur la tête de Paul George qui plus est. L’heure était donc aux adieux entre les deux franchises, et Lillard ne s’y est pas trompé.

Publicité

1. Blazers vs. Rockets, 2 mai 2014


Cinq ans plus tôt, à l’occasion du Game 6 entre Portland et Houston, Lillard signe son premier tir mythique en renvoyant les Rockets dans le Texas. Par la même occasion, il permet à sa franchise de remporter une série de playoffs pour la première fois depuis… 14 ans.

Lire aussi : Les 5 meilleurs matchs de la carrière de LeBron James

Le Dame Time n’est pas qu’une légende, et a coûté plusieurs matchs, voire séries de playoffs à de nombreuses équipes. Ces cinq exemples ont même dû durablement toucher les franchises en question.

Publicité

Dernières actualités