NBA – Le secret qu’avait Westbrook pour annihiler la dernière possession du Thunder

Russell Westbrook rejoint LeBron James dans l'histoire
Melissa Phillip

Poussés dans leurs derniers retranchements, les Rockets s’en sont finalement sortis lors du match 7 face au Thunder. Décrié lors du match 6, Russell Westbrook a été plus que déterminant dans la qualification des siens, en sortant une action décisive. Son secret ? Il a reconnu un système qui lui était à l’époque destiné.

Publicité

C’est le thème ces derniers jours en NBA : tous les matchs doivent se jouer sur la dernière possession. C’était le cas entre Utah et Denver, c’était le cas aussi dans le polémique Heat – Bucks de ce mercredi, et puis ça a été le cas lors du très intense match 7 entre le Thunder et les Rockets…

Publicité

Avec 1.1 seconde à jouer, Shai Gilgeous-Alexander avait la lourde responsabilité de remettre la balle en jeu, afin que l’un de ses coéquipiers puisse tenter un tir de la gagne. Le problème, c’est que cette remise en jeu s’est transformée en perte de balle, et donc en élimination pour Oklahoma City.

Après la rencontre, Russell Westbrook est revenu sur son rôle sur la dernière possession, et il n’était pas des moindres. D’après le meneur, si ses coéquipiers ont réussi à si bien défendre, c’est parce qu’il connaissait le système mis en place par Billy Donovan, et qu’il a pu s’adapter en conséquence.

Publicité



Russell Westbrook a affirmé qu’il savait à quoi s’attendre sur la dernière remise en jeu du match, c’est pour cela qu’il a sauté sur Danilo Galinari. Il a avoué que c’est un système que Billy Donovan a déjà proposé à plusieurs reprises.

Publicité

Billy Donovan a donc proposé un système recyclé… face à son ancien meneur de jeu, qui le connaissait donc sur le bout des doigts… Surtout que lors de son glorieux passage à Oklahoma City, Russell Westbrook a déjà inscrit un buzzer beater suite à une action semblable.

Publicité

Ce système aurait pu surprendre pas mal d’équipes, et offrir une belle chance de victoire au Thunder… Le seul problème, c’est que Billy Donovan n’a aucunement pris en compte la présence de Russell Westbrook sur le terrain. Et même sans ça, proposer à 3 ou 4 reprises un même système pour la gagne n’est pas forcément digne d’un bon coach NBA.

Après sa piètre performance sur le match 6, Russell Westbrook a été décisif sur l’action la plus importante de la série. Un bon moyen de se faire pardonner.

Les dernières actualités