Il est un des joueurs préférés de beaucoup d’entre vous. A 30 ans passés, Russell Westbrook est une des superstars les plus établies de la NBA. Mais derrière son goût pour la mode et ses grands tomars, connaissez-vous vraiment Brodie ? Le point en 5 anecdotes méconnues.


#1

Il est un « family man »

Dans un monde rempli de tentations et d’infidélités, Russell Westbrook est, à en croire les bruits qui courent autour d’Oklahoma, une exception. Marié à Nina depuis 2015 après l’avoir rencontrée à l’université, et papa d’un petit Noah depuis un peu plus d’un an, le meneur du Thunder est réputé pour sa loyauté envers sa femme.

Outre Nina, Russell Westbrook voue une grande importance aux membres de sa famille proche. A tel point qu’il passe nécessairement du temps au téléphone avec eux avant chaque match. En 2015, il expliquait :

« Je leur parle tous les jours. On est une famille si unie. Je leur parle tous les jours, peu importe si c’est 5 minutes, 2 minutes, 30 secondes… Avant chaque match, j’appelle mes parents, mon frère, ma fiancée [depuis devenue sa femme]. C’est quelque chose que je fais et qui fonctionne pour moi »

– 

#2

Il n’a posé son premier dunk qu’à 17 ans

S’il est devenu l’une des phobies des cercles NBA, Russell Westbrook n’était pas prédisposé à devenir un grand dunkeur – ni même un grand joueur, d’ailleurs. Au collège, il n’était même pas titulaire, à cause notamment d’un physique trop léger et d’une taille insuffisante. Une poussée de croissance l’a par la suite aidé, mais son premier dunk est venu sur le tard par rapport à la norme pour des joueurs NBA.

« Pour être honnête, je ne sautais pas vraiment haut quand j’étais plus jeune. Je n’ai pas dunké jusqu’à mon dernier match de lycée, et je ne me suis mis à dunker régulièrement qu’à l’université. J’ai juste beaucoup dû travailler sur mes jambes. Des squats, des montées et descentes d’escalier… J’ai travaillé pour »

#3

Il ne porte jamais deux fois la même tenue

Vous le savez, et n’ayons pas peur des mots, Russell Westbrook est un fashionista. Déjà, à la lointaine époque où Kevin Durant évoluait encore au Thunder, il expliquait que si Brodie est un compétiteur acharné sur le parquet, il est une « diva » loin de celui-ci. « Il est toujours à se regarder dans le miroir, à vérifier s’il a le bon baume à lèvres ! », se moquait gentiment KD.

Westbrook ne porte par ailleurs jamais deux fois la même tenue : une fois qu’elle est utilisée, il la donne. Et ce n’est pas forcément toujours une bonne nouvelle pour les personnes qui la reçoivent…

#4

Il aurait dû participer à un Slam Dunk Contest

Dunkeur hors-pair, Russell Westbrook n’a pourtant jamais participé à un concours de dunks. Une anomalie, qui aurait pu être réparée dès la saison rookie du joueur en 2009. Il était en effet en course pour être le quatrième et dernier participant, choisi par un vote des fans. Manifestement ivres, ils ont choisi Rudy Fernandez à sa place.

A-t-on besoin d’en dire plus ? Russ aurait certes pu participer à d’autres concours depuis, mais il a une explication difficile à contester :

« Je ne dunke que sur des gens »



#5

Il choisit de ne pas être fatigué

Vous, moi, comme à peu près tous les humains, sommes rattrapés par la fatigue lors d’un effort trop intense. Pas Russell Westbrook. Après une performance exceptionnelle lors d’un match qui était allé en prolongation, il déclarait :

« C’est plutôt simple. Quand tu veux gagner, tu ne penses pas à être fatigué. Pour moi, être fatigué, c’est dans la tête »

Ces super-pouvoirs, Westbrook ne les utilise en tous cas pas pour se gaver de NBA lorsqu’il n’a pas sommeil :

« Je ne regarde pas les autres équipes. J’ai une femme, une famille. J’ai d’autres choses à faire »

Envie de lire nos précédents numéros des « 5 choses que vous ne saviez (sûrement) pas » ? Ça se passe ci-dessous :


Derrick Rose


Voir plus de joueurs


 

Vous pouvez également retrouver les dernières actualités de Russell Westbrook

Envie d’un petit test ? Découvrez quel est le meilleur joueur NBA né le même jour que vous.