NBA – Que valait Michael Jordan à 40 ans, comparé à 3 jeunes All-Stars ?

Michael Jordan sous le maillot des Wizards
(DR)

À 40 ans, et sous le maillot des Wizards, Michael Jordan évoluait toujours à un niveau assez élevé. S’il n’était plus capable de dominer allègrement tous ses adversaires, il était encore en mesure d’exploser ponctuellement. Mais comparé aux jeunes stars actuelles, que valait-il vraiment ? Réponse en chiffres.

Publicité

Ce qui sépare bien souvent les légendes NBA des bons joueurs et des simples superstars, c’est la longévité. LeBron James est par exemple dans sa 17ème saison, et il domine ses adversaires, comme si son prime allait encore durer plusieurs années. Kareem Abdul-Jabbar a lui tourné à plus de 20 points par match lors de 17 de ses 20 saisons, solidifiant ainsi son statut de meilleur marqueur…

Un autre exemple criant est celui de Michael Jordan, que beaucoup considèrent comme le GOAT. His Airness a foulé les parquets jusqu’à ses 40 ans, même si ses nombreuses retraites lui ont permis de garder un corps en bon état, et sans trop de douleurs. Dans les faits, il n’a d’ailleurs joué « que » 15 saisons.

Publicité

Et si beaucoup de fans du n°23 préfèreraient oublier les deux saisons de MJ à Washington, il est important de rappeler à quel point il a pu être bon individuellement dans la capitale américaine. À 40 ans, il a même fait taire certaines critiques grâce à une saison d’anthologie.


Publicité

En effet, malgré son entrée dans le club des quadragénaires, Michael Jordan jouait 37 minutes en moyenne par match, le tout en marquant 20 points (45% au tir), en prenant 6.2 rebonds, en interceptant 1.5 ballon, et en délivrant 3.8 passes décisives par match. Des statistiques qui lui ont d’ailleurs permis d’être sélectionné pour le All-Star Game.



Mais que vaut cette saison 2002-2003 de His Airness comparée aux exploits des jeunes talents d’aujourd’hui ? La réponse est simple, le légendaire n°23 n’avait presque rien à envier à 3 All-Stars actuels… C’est dire l’immense talent de l’arrière.

Publicité

En effet cette saison, Jayson Tatum, unanimement considéré comme le futur de la ligue et en passe d’amener ses Celtics loin en playoffs, tournait à 23.4 points, 7 rebonds, 3 passes décisives, 1.4 interception, le tout en jouant 34.3 minutes. Des chiffres drôlement similaires, même s’il score plus que His Airness.

Pascal Siakam lui, leader des Raptors champions en titre, tournait à 22.9 points, 7.3 rebonds, 3.5 passes décisives, et 1 interception en 35.2 minutes de temps de jeu, le tout en tirant à 45% de réussite. Enfin, Donovan Mitchell affichait 24 points, 4.4 rebonds, 4.3 passes, 1 interception en 34.3 minutes…

Publicité

À 40 ans, Michael Jordan jouait donc plus que ces stars / superstars actuelles, qui ont respectivement 22, 24, et 26 ans ! Alors évidemment, le niveau des Wizards de MJ joue dans cette statistique. Tout le monde savait qu’ils n’iraient pas en playoffs, il n’y avait donc pas de raison de le reposer pour le garder le plus frais possible.

C’est aussi à ça que l’on reconnait les légendes, leur niveau de jeu à la fin de leur carrière. On ne connait pas beaucoup de joueurs capables de marquer 20 points par match à 40 ans !

Les dernières actualités