NBA – Patrick Beverley attaque gratuitement Luka Doncic et Nikola Jokic

Patrick Beverley a attaqué Nikola Jokic et Luka Doncic en conférence de presse
(DR)

Patrick Beverley n’a jamais eu sa langue dans sa poche, et il n’est visiblement pas prêt de la ranger. Après la victoire de ses Clippers face aux Nuggets, le meneur a attaqué gratuitement Luka Doncic et Nikola Jokic. Ce dernier a d’ailleurs répondu sans attendre.

Publicité

C’est une opposition de style bien plus serrée que prévu. Alors que certains voyaient les Clippers ne faire qu’une bouchée des Nuggets, ces derniers font plus que se défendre, grâce notamment à un duo Nikola Jokic – Jamal Murray en feu. Ce lundi encore, le match 3 a été disputé jusqu’au bout.


Publicité

Au final, ce sont bien Kawhi Leonard et ses coéquipiers qui sont ressortis vainqueurs, et qui ont repris l’avantage dans cette demi-finale (2-1). The Klaw a une nouvelle fois été solide, avec 23 points, 14 rebonds, et 6 passes décisives, et Paul George a honoré son surnom de « Playoffs P » avec un beau 32/4/4.

Cette victoire a redonné confiance à tout un groupe, y compris à Patrick Beverley, qui n’a pas hésité une seconde avant de sortir les punchlines en conférence de presse. Ses cibles ? Luka Doncic et Nikola Jokic. L’attaque est totalement gratuite, mais est-elle totalement fausse ? Chacun se fera son avis.

Publicité

Il présente les mêmes caractéristiques que Luka Doncic. Beaucoup d’agitation, il met énormément de pression sur les arbitres pour avoir les coups de sifflet en sa faveur.



En d’autres termes, les deux Européens sont des pleurnicheurs, qui aiment se plaindre auprès des arbitres pour obtenir des coups de sifflet… Forcément interrogé à ce sujet, le pivot des Nuggets a répondu à son adversaire, et il n’est visiblement pas d’accord avec ses accusations. Il faut dire que les chiffres parlent pour lui.

Publicité

Qu’est-ce que ça veut dire beaucoup d’agitation ? Ils ont eu 26 lancers francs, nous en avons eu 10. Je montre simplement aux arbitres quand il y a une faute.

Publicité

La différence de lancers francs illustre soit une différence dans l’agressivité et dans la façon d’attaquer le cercle, soit un léger avantage donné aux Clippers, favoris pour le titre. Toujours est-il que Nikola Jokic doit l’avoir mauvaise, son équipe ne s’étant inclinée que de 6 points, malgré les 16 lancers d’écart…

Patrick Beverley ne devrait peut-être pas énerver un Nikola Jokic déjà en feu. Le pivot pourrait devenir inarrêtable avec une motivation supplémentaire.

Les dernières actualités