Publicité

NBA – Un ancien joueur lâche une comparaison assassine sur les Celtics… et trolle les Clippers

NBA - Un ex-joueur lâhce une comparaison assassine sur les Boston Celtics... et trolle les Los Angeles Clippers
Jesse D. Garrabrant / Andrew D. Bernstein

Avec l’occasion de revenir à un score de parité dans la série, les Celtics se sont de nouveau inclinés face au Heat. Un résultat et une physionomie de match qui ont entrainé la colère d’un ancien membre des C’s, qui les a comparés… aux Clippers.

Publicité

Suite à un Game 1 perdu en prolongation (114-117) après avoir compté jusqu’à 14 points d’avance, les Celtics étaient attendus au tournant la nuit dernière, à l’occasion de leurs retrouvailles avec Miami. Ils étaient à présent prévenus de la ténacité de leurs adversaires, et n’allaient a priori par laisser un tel scénario se reproduire.

Raté. Cette fois-ci, l’avance au score des C’s a grimpé jusqu’à 17 points dans le second quart-temps, avant qu’ils ne laissent une nouvelle fois le Heat revenir et arracher la victoire (résumé de la rencontre ici). Consultant pour NBC Sports Boston, Brian Scalabrine n’y est pas allé de main morte avec son ancienne équipe, et a par la même occasion attaqué… les Clippers.

Publicité



Je ne comprends pas comment ils ont pu s’écrouler à ce point ! De ce que je sais à propos du basket, les Celtics étaient censés répondre. Ils ne l’ont pas fait. Ils n’ont pas exécuté leurs systèmes, ils n’ont pas fait preuve d’agressivité, n’ont pas trouvé les bons shoots… J’ai trouvé que c’était une 2ème mi-temps très pauvre de leur part. Ils ressemblaient aux Clippers !

Publicité




Par cette comparaison bien péjorative sortant de sa bouche, le White Mamba fait référence au mental affiché par les Californiens face à Denver. Menant 3-1, ils ont progressivement laissé les Nuggets se refaire une santé, et sont apparus méconnaissables dans le Game 7. Une performance qui se rapproche légèrement de celle de Boston la nuit dernière.

Nul doute que Brad Stevens et son staff tâcheront de régler pour de bon ces défaillances mentales dans les jours à venir, histoire de ne pas laisser leurs adversaires rallier les Finales sur un sweep dévastateur. Reste à savoir si la recette qu’il emploiera s’avèrera plus efficace que celle utilisée par Doc Rivers il y a quelques jours.

Publicité

Fantomatiques dans les instants décisifs de leurs deux derniers matchs, les Celtics ont tout intérêt à réagir selon Brian Scalabrine s’ils ne souhaitent pas connaitre le même sort que les Clippers.

Feed NBA 24/24