NBA – Jimmy Butler réagit à la défaite du Heat… et cible le problème

Jimmy Butler sous le maillot du Heat
Yahoo Sports (DR)

Chahuté par des Celtics conquérants dès l’entame du Game 3, le Heat a dû s’incliner pour la 1ère fois lors de ces finales de conférence. Une défaite dont la principale raison n’a pas échappé à Jimmy Butler.

Publicité

Comme dans toute série de playoffs, le match 3 entre Celtics et Heat avait un enjeu crucial en vue de la suite des événements. Dans ce cas précis, les Floridiens avaient l’occasion de s’envoler au score, et de prendre un avantage a priori définitif sur leurs adversaires. Mais c’est bien le scénario inverse qui s’est produit, avec un réveil de Boston.

Les premières minutes ont suffi pour comprendre la mentalité avec lesquels les hommes de Brad Stevens abordaient cette partie. Grâce notamment à un Jaylen Brown bien inspiré dès l’entre-deux, ils ont pris la mène au tableau d’affichage d’entrée, pour ne plus la laisser filer. C’est donc tout logiquement, après avoir compté jusqu’à 20 points d’avance, qu’ils sont ressortis vainqueurs de ce duel (117-106).

Publicité

Côté Miami, le collectif a toujours eu la part belle en attaque – 6 joueurs ont dépassé la barre des 10 points – sans que cela ne s’avère suffisant. Auteur d’un match dans ses standards (17 points, 8 rebonds), Jimmy Butler n’était évidemment pas satisfait à l’issue de la rencontre. Point positif, l’ailier semble avoir identifié le secteur à améliorer dans les jours à venir.



On doit juste rester face à notre joueur. C’est aussi simple que ça. Je pense qu’on s’attend trop à ce que Bam soit là pour nous aider. Il ne peut pas nous sauver à chaque fois. Il est génial quand il s’agit de venir en aide en défense, il est génial face au ballon… Mais il en fait déjà assez pour nous. On ne peut pas se faire battre (en 1-vs-1) et espérer que Bam vienne nous sauver à chaque fois.

Publicité

Les chiffres ne mentent pas, et auraient tendance à confirmer le discours de l’ancien des Bulls. Son équipe a concédé pas moins de 60 points dans la raquette, preuve que les défenseurs extérieurs ont laissé trop d’espace dans leur dos et n’ont pas su protéger la peinture assez efficacement. Même Adebayo, auteur de 3 interceptions et 2 contres, n’a rien pu faire pour éviter une telle leçon à l’intérieur.

C’est pourtant bien grâce à sa défense que le Heat était parvenu à s’imposer lors des deux premiers matchs, en ne concédant respectivement que 106 et 101 points sur le temps réglementaire. Butler ne s’y trompe pas, et n’a donc pas eu besoin d’une nuit de réflexion pour cibler ces lacunes affichées par sa franchise.

Publicité

Les fans de Miami peuvent donc être rassurés : leur équipe mène non seulement encore au score dans la série face aux Celtics, mais savent également dans quel domaine ils vont devoir apporter quelques rectificatifs en vue du prochain match.

Déclarations Jimmy Butler Miami Heat NBA 24/24

Les dernières actualités