NBA – La ridicule blessure de Nikola Jokic dans sa jeunesse

NBA - Nikola Jokic répond à ceux qui le critiquent sur son poids
Denver Stiffs (DR)

Depuis son arrivée en NBA, Nikola Jokic fait preuve d’une certaine régularité au fil des saisons, et n’a manqué que quelques matchs pour des blessures mineures. Il faut dire qu’avant la grande ligue, le Joker avait connu une blessure totalement ridicule en Europe. Ça vaccine !

Publicité

Parmi les arguments que Nikola Jokic peut mettre en valeur sur son CV, on peut parler de sa résistance physique. Le « Joker » mériterait aussi le surnom « d’Iron Man », puisqu’en 5 ans, le pivot a manqué moins d’une vingtaine de matchs avec les Nuggets en saison régulière.

Jusqu’à présent, le Serbe n’a eu à déplorer que des blessures moindres, et toutes ne l’empêchaient pas de jouer. La dernière en date était juste avant le Game 3 contre les Clippers – une entorse du poignet droit. Il a pourtant tenu son rôle sur le parquet.

Publicité

L’une des plus sérieuses qu’il ait subie, en fin de compte, c’était en 2017. Une blessure à la cheville contractée contre les Bulls, qui lui avait fait manquer 7 matchs. Mais ce n’est pas la pire. Son agent Misko Raznatovic a raconté à Toni Horvat la blessure la plus bizarre et la plus « grave » qu’ait subi le Joker dans sa jeunesse, quand il jouait du côté de Mega Basket en Europe :



Il était très populaire parmi les enfants, et une fois il a signé tellement d’autographes que le tendon de son bras s’est enflammé, ce qui lui a fait manquer une semaine d’entraînement et quelques matchs.

Publicité

Voilà qui est pour le moins surprenant. Le corps en acier du Serbe a été vaincu par… une armée d’enfants venus admirer le prodige. Dommage que les selfies étaient moins en vogue à l’époque, cela aurait pu lui éviter des ennuis pour la suite…

Heureusement, ce n’était rien de grave et aujourd’hui, le Joker se révèle comme l’un des plus gros steals de l’histoire de la Draft. Sélectionné en 41ème position par les Nuggets, il est déjà double All-Star et participe aux finales de conférence pour la première fois, à la tête de son équipe. Tout ça en 5 ans dans la ligue.

Publicité

Même son agent n’espérait pas une si grande carrière pour Nikola Jokic un jour. À l’heure où les big men ne dominent plus autant qu’avant, il a eu la chance de tomber sur une équipe qui lui a fait confiance dès le départ. On en voit les résultats.

Buzz Denver Nuggets NBA 24/24 Nikola Jokic

Les dernières actualités