NBA – Vanessa Bryant porte plainte contre un shérif, avec de glauques accusations

Kobe et Vanessa Bryant et le Shérif Villanueva
(DR)

Près de 8 mois après la tragique disparition de son mari et de sa fille, Vanessa Bryant lance un feuilleton judiciaire en portant plainte contre le shérif Alex Villanueva. On vous fait le point sur la situation.

Publicité

26 janvier 2020, un jour éternellement marqué par le crash d’hélicoptère qui a coûté la vie à 9 personnes dont Kobe et Gianna Bryant quelque part en Californie. Depuis, Vanessa fait preuve d’un courage admirable en public, et travaille tant bien que mal sur son deuil, ignorant au passage les requêtes de joueurs bien peu scrupuleux

Mais en parallèle, la veuve a aussi un compte à régler avec le shérif du conté de Los Angeles Alex Villanueva, qu’elle accuse d’avoir couvert de graves agissements. Pour comprendre, il faut remonter aux jours et semaines suivant le crash.

Publicité

On apprenait alors qu’un policier sur place avait pris des photos des cadavres de Kobe et Gianna Bryant – pire il s’en était vanté publiquement auprès d’une femme dans un bar, et avait été dénoncé par le barman, entraînant le début du scandale.

Dans la plainte déposée en ce début de semaine, Vanessa Bryant et son équipe légale apportent de nouveaux éléments, et notamment le fait que le représentant des forces en question était loin d’être le seul à avoir agi de la sorte…

Pas moins de 8 policiers ont sorti leur téléphone sur le lieu du crash et ont pris des photos des enfants, coaches et parents morts. Ils ont pris ces photos pour leur propre gratification.

Publicité

Des révélations qui font évidemment froid dans le dos, car Vanessa Bryant et ses filles affirment désormais vivre dans la crainte que ces clichés fassent surface un jour. TMZ publie un autre extrait de la plainte :



Mme Bryant est malade à l’idée d’étrangers regardant des photos de sa fille et son mari décédés, et elle vit dans la peur qu’elle ou ses enfants doivent un jour faire face aux horribles images de leurs êtres aimés sur le net.

Publicité

Car le problème est bien là : rien ne garantit que ses images aient été définitivement supprimées. Et c’est là que le shérif Villanueva est accusé d’avoir failli. Selon la défense, il a d’abord essayé d’étouffer l’affaire en se rendant au commissariat concerné et en expliquant aux policiers incriminés que s’ils supprimaient les photos, ils n’auraient pas de sanction disciplinaire.

Pour les avocats de Vanessa Bryant, il s’agit là d’une destruction de preuves, et ce n’est pas tout. Villanueva n’aurait pas informé les familles de l’existence de tels clichés. C’est par la presse, et donc via TMZ, que les proches des défunts ont eu vent de la sordide histoire…

Publicité

Contacté par le célèbre site américain, Alex Villanueva n’a pas donné suite, et devra désormais probablement répondre face à la justice.

Comme si le deuil n’était pas déjà assez douloureux par Vanessa Bryant, ses filles et les autres familles concernées, elles doivent vivre avec la crainte de voir de traumatisants clichés faire surface. Car à l’heure actuelle, rien ne prouve que les 8 policiers aient bel et bien définitivement supprimé les photos…

Kobe Bryant NBA 24/24

Les dernières actualités